Jouer sur des facilités

Avis sur The Mandalorian

Avatar lyam19
Critique publiée par le

Le titre de cette critique semble contradictoire à l'appréciation. Je pense que c'est probablement lié à l'association souvent faite (par convention) entre "manque de créativité" et "piètre qualité".
Je place le contexte, nous sommes entre la diffusion de l'épisode 6 et celle de l'épisode 7 de la saison 1 de cette série, et je dois avouer que pour l'instant je suis pris à contre-pied.

Pourquoi? Tout simplement parce que je n'attendais rien de cette série, mes attentes ne sont toujours pas grandes mais j'arrive à être satisfait à la fin de chaque épisode. Je pense que cette série à surtout pour objectif de jouer sur l'affect des amateurs de l'univers Star Wars, voire des curieux qui ont un peu la flemme d'aller voir du côté de l'univers étendu.

La simplicité du scénario (du flou sur certains éléments qui donnent parfois un côté irrationel à certaines situations), la simplicité des dialogues ("This is the way") ou encore le fait même de jouer sur l'identité des personnages (un mandalorien sans peur qui rappelle ses prédécesseurs, un bébé yoda qui a conquis beaucoup de gens, laissant lieu à d'inévitables théories quant à ses origines) sont des éléments qui vont forcément donner matière aux détracteurs. Et pourtant, ce qui est trop simple et peu audacieux (le format 30 minutes par exemple, choix assez sage dont on peut soupçonner les justifications) peut faire mouche.

Je pense que l'intelligence de cette série réside dans sa simplicité et son caractère enfantin. Pas besoin d'aller plus loin, la série atteint de cette manière ses objectifs : renouer avec certains fans, attirer les nouvelles générations, et faire en sorte que Disney s'approprie l'univers Star Wars. Dans un contexte où les nouveaux épisodes de la saga ont laissé place à beaucoup de déception (sortie du final demain), il fallait faire un choix. D'où l'idée d'innover sans vraiment innover, faire une série (non-animée) sur l'univers, en jouant sur des mécanismes qui ont fait leurs preuves. Pourvu que cette simplicité ne laisse pas place à des choix scénaristiques qui la dirigeraient droit dans le mur. Mention spéciale à la musique de Ludwig Göransson, définitivement très doué. C'est sûrement l'élément qui apporte le plus de personnalité à la série, en espérant qu'elle en gagne davantage par son intrigue.

Je conclurais cette critique en ajoutant qu'il serait dommage de voir son appréciation personnelle de la série biaisée "parce que Disney". A bon entendeur.

Et c'est quand même vachement drôle de retrouver Apollo Creed dans l'univers Star Wars.

Edit (22/12/19) : J'ai donc vu cet épisode IX de Star Wars, tout porte à penser que le contexte propre aux films ne va pas s'améliorer pour le moment. Cette série représente donc une alternative à ces derniers films, dans le sens elle ne peut que pousser les gens à se diriger vers une autre histoire qui fera oublier l'échec de la dernière trilogie. La mise faite par Disney sur The Mandalorian risque donc d'être plus conséquente pour la saison 2. Il faudra aussi peut-être s'attendre à une plus grande prise de risque, pour le meilleur ou pour le pire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 106 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de lyam19 The Mandalorian