Telle est la voie...

Avis sur The Mandalorian

Avatar Apostille
Critique publiée par le

Après l'immense déception due à l'enterrement progressif de cet Univers à l'occasion de la sortie des épisodes VII, VIII & IX (la mise en terre a vraiment eu lieu avec le tout dernier film), je me suis dit que je ne risquais plus rien en regardant cette série autour d'un personnage particulier, mercenaire appartenant à une confrérie guerrière redoutée dans l'univers SW.

Ce qui frappe dès le premier épisode, c'est la sobriété. Qu'est ce que ça fait du bien ! Des personnages "normaux", emblématiques de l'univers SW (droïdes, créatures), des lieux où les effets spéciaux ne bouffent pas tout l'écran. Ces derniers sont d’ailleurs intégrés sans ostension et vous n'aurez pas les yeux qui saignent à l'issue du visionnage. Ce qui fait plaisir également, c'est le rythme. On suit un mercenaire qui cherche du boulot, traque ses proies avec des échanges verbaux, des déambulations dans des lieux sympas, bref, pas une course sous acide comme dans les films où tout doit aller à la vitesse lumière en permanence. Que c'est reposant ! Enfin, prime sur la traque, la musique. Prenante, bien intégrée, elle me reste dans la tête après chaque épisode.

L'ambiance, le personnage principal, les lieux, tout concourt à rappeler l'univers qu'aiment les fans de SW. Certes, le chasseur de primes est loin d'être aussi impitoyable que l'on pourrait l'imaginer mais cette série est clairement destinée aux jeunes également. La proie, trop mignonne et qui fait virer gâteux nombre de personnes (et accessoirement va rapporter des millions de crédits impériaux à l'Empereur Disney via des produits dérivés) s'avère judicieusement choisie. Vu qu'elle est fort jeune, on pourra s'étonner de la puissance dont elle fait parfois preuve mais bon, passons, on est dans l'ambiance.
Alors que l'Empire s'est fait mettre à bas par la rébellion, il subsiste néanmoins ça et là quelques anciens pontes impériaux entourés de quelques stormtroopers un peu défraîchis. Et c'est dans les deux derniers épisodes que ça commence à partir un peu en sucette. Fallait-il tout expédier aussi rapidement ? Pas sûr. Les stormtroopers passent vraiment pour des amateurs tout juste bons à servir de cible. Alors qu'ils assiègent, dotés d'un armement plus que conséquent, trois pauvres malheureux héros dans une bâtisse mal en point, il vont faire preuve, leur chef en tête, d'une stupidité sans nom dans le gestion du siège. Ils restent bien visibles pour se faire dégommer, évitent de tout dézinguer pour sans doute épargner la cible avant, un peu plus tard, de changer d'avis et de tout vouloir cramer. Trop tard, ils sont foutus ! L'Empire, c'est vraiment plus ce que c'était !

Alors on trouvera dans ces 8 épisodes de chouettes moments (je pense en particulier à la prison de l'espace), des personnages variés et des survivants madaloriens plutôt intéressants, quoique insuffisant fouillés à mon goût. Mais en comparaison des derniers films produits par la souris impériale, on ne va pas faire la fine bouche. On verra bien si la suite approfondit le personnage et sa confrérie ou si elle sombre du côté obscur du scénario...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 378 fois
9 apprécient · 1 n'apprécie pas

Apostille a ajouté cette série à 1 liste The Mandalorian

Autres actions de Apostille The Mandalorian