Ah décidément ces britanniques ...

Avis sur The Missing

Avatar Insomniac
Critique publiée par le

Y a pas à dire, même quand l'histoire a lieu en grande partie à l'étranger et intègre assez régulièrement une langue étrangère ils sont au niveau. Oui parce que The Missing c'est l'histoire de la disparition d'un enfant anglais sur le sol français et la poursuite de l'enquete huit ans après cette disparition. Le français est donc très présent, même si la gestion des langues n'est pas toujours bien sentie et qu'il faut bien se l'avouer on est assez surpris du nombre de personnes qui seraient capables de maîtriser un très bon anglais en France. Vous me direz alors que The Missing a un fort accent français, en réalité la série a été tournée presque en intégralité en Belgique et une grosse partie des acteurs secondaires sont belges. Mais bon TF1 est passée derrière et a préachetée la série, la France est donc mise en l'honneur ...

Mais outre l'aspect géographique The Missing c'est quoi ? The Missing c'est tout le savoir faire des britanniques dans une série pleine de justesse. Brillamment écrite et interprétée. Une série qui soigne la psychologie de ses personnages, une série qui prend le temps de se mettre en place, une série intelligente qui a compris que montrer tout ses atouts du premier coup n'était pas toujours opportun et qu'au contraire introniser petit à petit certains personnages pour le faire prendre au fur et à mesure de l'importance, permettait de donner de la consistance et de la teneur à son scénario sans à avoir à donner du rebondissement et du retournement de situation à tors et à travers. Il y en a cependant quand même, à l'instar d'un The Killing ou d'un Broadchurch la série joue avec le spectateur, instaure des fausses pistes mais au fond jamais en vain. Là ou certaines séries abandonnent les personnages secondaires après qu'ils ont été innocentés, The Missing continue de les intégrer, de suivre leur cheminement même si celui-ci n'a plus vraiment rapport avec l'intrigue principale. The Missing c'est aussi une série agile dans sa gestion des flash-back. On alterne donc ici l'époque de l'enlèvement et également la réouverture de l’enquête huit ans plus tard. Les flash-back sont toujours utiles et bien pensés et permettent de toujours mieux approfondir ses personnages. Parce que The missing c'est avant tout une série sur l’être humain, sur sa folie, sur sa haine, sur son désir de vengeance, sur son désespoir ...C'est aussi la réponse à la question existentielle " comment avancer quand on a l'impression d'avoir laisser une partie de soi derrière ? ". C'est une histoire de reconstruction, de pardon et d'acceptation.

La série, somme toute classique, brille pourtant en tout point. Si elle n'invente rien, elle a le mérite de proposer de nouveaux angles et de prendre le temps de les développer, afin d'essayer de prendre le temps de peindre un des tableaux les plus juste. Ne pas seulement se contenter de prendre une photo, mais essayer d'en expliquer son contexte, son pourquoi et son comment.

Si l'intrigue se résout lors du dernier épisode, la dernière scène, arrivée d'on ne sait où troublera les esprits et en frustrera certains. Pourtant la dernière image résume bien toute la série et capture son essence d'une manière que je trouve assez formidable.

Il y aura une saison 2 mais vu que True Detective a fait des émules, comme Fargo et d'autres, The Missing continuera sous la forme d'une anthologie. On suivra donc l'année prochaine une autre histoire avec d'autres personnages.

Vous l'aurez compris, The Missing c'est une série à ne pas manquer, l'une des meilleures du cru 2014, un polar noir, saisissant, qui a su capter l'humain d'une manière assez rare.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1877 fois
17 apprécient · 2 n'apprécient pas

Insomniac a ajouté cette série à 3 listes The Missing

Autres actions de Insomniac The Missing