The Naked Lover

Avis sur The Naked Director

Avatar May_az
Critique publiée par le

Bien joué Netflix.
Quelques à priori quand je prends ma télécommande et clique sur The Naked Director. Sexe, violence, drogue : un trio qui marche habituellement mais là j'ai quelques doutes, je me laisse tout de même tenter.
Quelle surprise ! Le premier épisode est passé beaucoup trop vite. J'ai finalement salement binge watcher la série.
L'histoire (vraie) de ce fameux Toru Muranishi qui, dans les 80's révolutionna l'industrie pornographique japonaise est étonnante.
Entre humour féroce, érotisme frénétique et violence brutale, on se retrouve complètement happé, la tête sous l'eau comme les personnages.
Ceux-ci sont, au début, haut en couleurs ce qui, pour une série japonaise n'est pas vraiment étonnant (toujours dramas [jap pas coréen] et autres séries mirobolantes en tête). La série prend finalement une tournure, au fil des épisodes, de plus en plus sombre. Inexorablement pris dans une spirale qui les enferment (au sens propre comme au figuré) les personnages ont chacun, un développement assez remarquable (Toshi dans mon cœur).
La série, vous vous en doutez, traite de sujets assez touchy and tricky. Sexe, bien sûr ou comment limiter un maximum la censure qui pèse, implacable, sur Muranishi et ses acolytes. Et oui, dans les 80's, la simulation et scotch beige sur les sexes des comédiens est de mise : ce qui ne plait, évidemment pas à notre protagoniste qui veut bouleverser radicalement l'industrie. On y retrouve aussi des ripoux, des obnubilées par le fric et des yakuzas. La violence y est traité avec justesse : certains faits sont dit puis éludés ce qui souligne parfaitement la quotidienneté des événements et la froideur avec laquelle ces actes sont commis, mais no spoil ici.
The Naked Director est une bonne série, parfois jouissive, parfois intense, parfois drôle, le dosage est parfait. J'attends la saison 2 avec impatience.
The Naked Lover parce que oui, le combat de Muranishi est celui d'un amoureux du beau.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 714 fois
3 apprécient

Autres actions de May_az The Naked Director