Syndrôme de Stockholm ?

Avis sur The OA

Avatar heleneqh
Critique publiée par le

Regarde The OA c'est prendre le temps de se poser et d'écouter un conte long de 8h. 8h dont on ne se remet pas tout de suite, comme si on les avait passé sous l'eau et qu'il faut alors ré-apprendre à respirer ensuite. C'est une grande claque dont la marque reste gravée dans nos mémoires et nous fait nous poser 1 000 questions pour (tenter d'en) guérir.

Déjà, le sujet est captivant : une jeune femme réapparaît après 7 années de disparition. Aveugle à l'époque, la voilà qui a retrouvé la vue. Elle refuse de parler de ce qui l'a retenue si longtemps, sauf à une bande de 4 lycéens et à leur professeur. Ils se retrouvent chaque nuit et apprennent par morceaux ce qui a été ce "trou" dans la vie de OA.

Nous sommes nous-même invités, spectateurs, à suivre sa voix et donc son histoire. Témoins privilégiés de ses souvenirs douloureux, on rit, on pleure, on espère, on tremble, on hallucine... Chacun de ses mots fait naître en nous une émotion, on réagit quand elle agit.
Par ailleurs, les personnages, qu'ils soient de son passé, de son présent ou de son futur deviennent nos complices, nos amis, nos ennemis. Et ce parce que c'est magnifiquement interprété, le jeu des comédiens est terriblement juste. Chacun de nous peut se retrouver en l'un d'eux : entre les adolescents mal dans leur peau, les parents terrifiés pour leur progéniture, les adultes en quête d'eux-même... Tous ont des profondes blessures qui vont pouvoir cicatriser grâces aux paroles d'OA.

Et, pour le coup, on peut parler de syndrome de Stockholm. Vous savez, quand un otage éprouve une empathie (voire de la sympathie !) pour leur ravisseur. Et bien c'est pareil : nous sommes enlevés par cette série et on l'apprécie, on en redemande ! Le final est splendide, il faut bien quelques minutes pour s'en remettre, pour réfléchir et être capable de retourner à notre vie.

C'est à voir sans hésitation !

PS : j'ai noté la présence de quelques faux-raccords, amusez-vous à les retrouver !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 591 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de heleneqh The OA