La série la plus déjantée depuis Twin Peaks

Avis sur The OA

Avatar Marius13700
Critique publiée par le

Les mondes parallèles sont à la mode.
Counterpart, Strange Things, The OA sont dans cette veine. Counterpart utilisait le créneau de l'espionnage et des thèses complotistes. C'était une série magnifique. Strange Things surfait sur l'épouvante et un peu de gore. Là encore une vraie réussite.
Mais avec The OA on est dans quelque chose d'encore plus inclassable. Cette série qui s'étale pour l'instant sur deux saisons est ce qui se fait de plus étrange depuis Twin Peaks.
Déjà la saison 1 posait les jalons d'un scénario qui nous menait dans les tréfonds d'expérience de mort imminente, de séquestration, de cette "Prairie", nom incroyable de l'heroïne qui regroupait autour d'elle un groupe hétéroclite de personnes de tous âges pour leur apprendre des "gestes" au pouvoir surnaturel. Au final on a quitté la saison 1 en ne sachant pas si elle était une extraordinaire mythomane ou la "réelle" victime d'un tortionnaire. Mais enfin on arrivait à peu près à suivre l'histoire...
Dans la saison 2, on n'efface pas tout mais on rentre dans le champ complet du "fantastique" et de "l'iréel". On retrouve donc Prairie, son tortionnaire et quelques protagonistes dans un autre monde, dans une de ces fameuses dimensions parallèles qui accréditent tous les discours précédents.
Raconter l'histoire n'est pas facile, entre l'enquête d'un détective pour retrouver une jeune fille disparue, les pérégrinations de Prairie absolument déjantées et irracontables (sinon vous allez croire que c'est une histoire à dormir debout) et la volonté de l'équipe hétéroclite qui est restée dans la dimension précédente (j'espère que vous suivez), c'est un enchevêtrement de rebondissements souvent passionnants et jubilatoires qui vous laisse scotché devant la télé.
On se demande parfois si on n'a pas pris, a l'insu de notre plein gré, un peu d'acide tant les événements paraissent totalement disjonctés. Malgré tout, le scénario ne se délite pas, les histoires finissent par se croiser et se compléter. Mais on est absolument incapable de savoir où et comment cela peut se finir. Dire que j'ai tout compris serait un peu exagéré tant les implications des actions des uns et des autres sont complexes. Mais j'ai été tellement émerveillé que je me suis laissé porté par l'ensemble des épisodes.
Bien sur le rebondissement final laisse la porte (très) ouverte à une suite.
Faire aussi bien que cette saison 2 semble difficile, mais on a envie d'y croire...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 277 fois
4 apprécient

Autres actions de Marius13700 The OA