Affiche The Office (US)

Critiques de The Office (US)

Série de (2005)

Goodbye, Michael.

Si vous m'aviez dit, alors que je commençais la série il y a peu, que The Office deviendrait une référence absolue du petit-écran je vous aurais ri au nez. Et il y a bien une raison à cela, c'est que la série ne se juge pas, même ne s'apprécie pas au sortir de premiers épisodes un peu timorés. Sa valeur, comme celle d'un ami, qui de la simple connaissance devient un être cher, est à mesurer sur... Lire la critique de The Office (US)

140 18
Avatar Heisenberg
10
Heisenberg ·

What kind a bear is best ?

The Office US est l'une des premières séries que j'ai regardée. Il faut dire que je n'aime pas le format série télé et que j'en regarde peu. Et dans le genre pire que tout il y a les sitcom avec leurs rires enregistrés, ce qui pour moi est totalement rédhibitoire. Pourquoi voudrais-je qu'on me dise quand est-ce-que quelque chose est drôle... Mais là, on m'a assuré qu'il n'y a avait... Lire la critique de The Office (US)

16 10
Avatar Moizi
8
Moizi ·

"I wish there was a way to know you’re in the good old days before you’ve actually left them."

Garanti sans gros spoiler. 2 ans après la diffusion du dernier épisode sur la BBC, The Office revient mais cette fois-ci aux Etats-Unis sur NBC, adapté et développé par Stephen Merchant et Greg Daniels (d'après la version UK de Ricky Gervais) The Office nous raconte le quotidien des employés de bureau de la société "Dunder Mifflin" à Scranton PA, une entreprise de vente de... Lire l'avis à propos de The Office (US)

42 4
Avatar Facciu
10
Facciu ·

Critique de The Office (US) par Gwimdor

The Office prouve tout simplement qu'il n'y a pas besoin d'en faire des tonnes pour proposer une série de grande qualité. En effet, avec un pauvre décor à savoir un bureau(quelle surprise) utilisé dans 90% des épisodes, on arrive à obtenir un show dynamique, loufoque, hilarant et diablement addictif. Servi par une pléiade de comédiens talentueux, aidés par des dialogues bien écrits, justes et... Lire la critique de The Office (US)

23
Avatar Gwimdor
8
Gwimdor ·

Open très space

Michael Scott est un con. Du genre à tenir des propos misogyne, homophobe ou raciste sans même réaliser les énormités de ses propos, un sourire jusqu'aux oreilles. Et pour couronner le tout, à toujours vouloir le bien de sa petite entreprise de vente de papier, ce patron propre sur lui, pas bien dans sa tête et à côté de ses pompes en fait toujours des tonnes et prend des décisions absurdes pour... Lire l'avis à propos de The Office (US)

86 2
Avatar yavin
8
yavin ·

(Meet Me In The Bathroom) that's what she said

Si tu as compris la double référence du titre, je t'aime. Tout d'abord, je n'ai pas vu la version anglaise mais vu qu'il y a Martin Freeman et Ricky Gervais j'y jetterai un coup d'œil (un jour). The Office utilise le principe du Mockumentary (fiction qui utilise le principe d'un documentaire), un genre qui a fait ses preuves de Modern Family à Parks and Recreation en passant donc par... Lire la critique de The Office (US)

69 36
Avatar Flagblues
9
Flagblues ·

Critique de The Office (US) par Anna

Jim & Pam = le plus gros suspens de l'histoire des Séries. Je me suis plusieurs fois couchée à 3h du mat, enchainant les épisodes sans répit et finissant un paquet de clopes par soirée, en espérant LE BISOU. Tous les 24h, Prison Break, Lost & Dexter peuvent remballer leurs beaux gosses et leurs effets spéciaux : c'est de la soupe pour midinettes à côté de cette attente. Qui a pour mérite de... Lire la critique de The Office (US)

43 4
Avatar Anna
9
Anna ·

That's what she said

Arrivé à la toute fin de la fameuse septième saison, une question me reste en tête : comment est-ce possible de s'attacher autant à des personnages d'une série TV ? Dès les premiers épisodes, je me voyais mal pouvoir supporter une série qui tourne tout autour d'un seul personnage, ici Michael Scott, qui de surcroit apparait comme lourdingue, branleur et avec une nette tendance à taper sur le... Lire la critique de The Office (US)

16 1
Avatar Pariston
10
Pariston ·

"There's a lot of beauty in ordinary things, isn't that kind of the point?"

Le public populaire américain a mis, sans doute à raison, quelques saisons à accepter The Office dans son living-room. Il faut dire que la série partait handicapée : remake d’une production britannique, concept méta à la fois nouveau et un peu trop dans l’air du temps, quelques gags laborieux, des personnages centraux qui jouent sur les extrêmes et des débuts mal financés. Un projet bancal... Lire la critique de The Office (US)

9
Avatar Quentin_
10
Quentin_ ·

du génie !

Passé la première saison franchement lourde et vraiment pas drôle cette sérié devient tout bonnement géniale. Comme souvent dans les séries comiques, les scénaristes penne au début a trouvé le rythme mais ensuite tout s'enchaîne. Steve Carrel est à mon avis le plus grand comique moderne américain malgré ses rudes tentatives au cinéma. Les personnages secondaires à l'image de Dwight Schrutte sont... Lire la critique de The Office (US)

12 13
Avatar leroideskiki
8
leroideskiki ·