👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

The Office prouve tout simplement qu'il n'y a pas besoin d'en faire des tonnes pour proposer une série de grande qualité.

En effet, avec un pauvre décor à savoir un bureau(quelle surprise) utilisé dans 90% des épisodes, on arrive à obtenir un show dynamique, loufoque, hilarant et diablement addictif.
Servi par une pléiade de comédiens talentueux, aidés par des dialogues bien écrits, justes et savoureux nous entrainant dans des situations rocambolesques et du délire maitrisé à chaque épisode, j'ai vraiment été séduit.

Je ne comprenais pas l'engouement qu'il pouvait y avoir pour Steve Carell, je ne l'avais vu que dans quelques films légers et sans grande saveur qui se laissent vite oublier,.
Mais c'était avant d'avoir vu The Office où il se trouve être tout bonnement bluffant, dans le rôle de Michael Scott, personnage tellement délicat à interpréter si on veut pas sombrer dans la caricature. Tantôt pathétique, agaçant, risible voir même touchant, il arrive à tenir ce rôle complexe avec brio et je ne verrais plus l'acteur de la même façon à présent.
Pour les amateurs de romance, Ross Et Rachel peuvent également aller se rhabiller, suppléée ici par Jim et Pam que j'ai trouvé très attachants, et enfin une mention spéciale pour le personnage de Dwight totalement timbré responsable de mes plus nombreux fou rires devant la série.

Au final, vous l'avez sans doute compris en lisant cette humble critique, je vous recommande chaleureusement The Office qui si vous lui donnez sa chance, j'entends par là de tenir le coup durant la première saison moyenne devrait vous procurer de nombreuses heures de plaisir.
Gwimdor
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes , Les meilleurs génériques de séries, Les meilleures séries comiques et Les meilleures séries avec un anti-héros

il y a 10 ans

31 j'aime

1 commentaire

The Office (US)
yavin
8

Open très space

Michael Scott est un con. Du genre à tenir des propos misogyne, homophobe ou raciste sans même réaliser les énormités de ses propos, un sourire jusqu'aux oreilles. Et pour couronner le tout, à...

Lire la critique

il y a 12 ans

91 j'aime

3

The Office (US)
Facciu
10

"I wish there was a way to know you’re in the good old days before you’ve actually left them."

Garanti sans gros spoiler. 2 ans après la diffusion du dernier épisode sur la BBC, The Office revient mais cette fois-ci aux Etats-Unis sur NBC, adapté et développé par Stephen Merchant et Greg...

Lire la critique

il y a 6 ans

61 j'aime

8

The Office (US)
Anna
9

Critique de The Office (US) par Anna

Jim & Pam = le plus gros suspens de l'histoire des Séries. Je me suis plusieurs fois couchée à 3h du mat, enchainant les épisodes sans répit et finissant un paquet de clopes par soirée, en espérant...

Lire la critique

il y a 12 ans

44 j'aime

4

Interstellar
Gwimdor
10
Interstellar

All you need is love, love, love, love...

Aïe Aïe Aïe, nous y voilà, Interstellar, le film dont on ne doit pas prononcer le nom, celui qui déchaîne les passions, film de la décennie pour certains, arnaque pour d'autres. Déjà moqué pour ces...

Lire la critique

il y a 7 ans

480 j'aime

23

Mad Max - Fury Road
Gwimdor
9

My Name is Max, Mad max !

Putain........................... Du moment où les lumières se tamisent jusqu'au générique de fin laissant traverser le nom de Georges Miller, je suis resté scotché dans mon siège, halluciné par le...

Lire la critique

il y a 7 ans

299 j'aime

27

Whiplash
Gwimdor
8
Whiplash

Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, J.K FUCKING SIMONS

J'ai quitté la salle il y a quelques heures maintenant, et pourtant j'entends encore les baguettes claquer contre les cymbales avec une fougue hors norme, ais-je perdu la raison ou suis-je encore...

Lire la critique

il y a 7 ans

249 j'aime

5