Charles Lindbergh vainqueur des élections présidentielles en 1940 ?

Avis sur The Plot Against America

Avatar Ben Ric
Critique publiée par le

C’est à David Simon que l’on a confié le soin d’adapter en série le roman de Philippe Roth The Plot Against America, paru en France sous le titre Le Complot contre l’Amérique en 2004. Et plus précisément en une mini-série de six épisodes dans laquelle l’aviateur Charles Lindbergh se voit propulsé à la présidence des États-Unis au début des années 40, coiffant au poteau Roosevelt. Soutenu plus ou moins ouvertement par le régime nazi, le célèbre aviateur va mettre en place une politique ségrégationniste envers les juifs, faisant basculer la vie de milliers de gens dans le chaos.
Dans une reconstitution très soignée (limite ripolinée), de l’époque, on suit le destin des Levin, une famille du New Jersey confrontée à la montée de l’antisémitisme, partagée entre le désir de fuir vers le Canada ou celui de résister coûte que coûte en faisant valoir leurs droits de citoyens américains.
À travers l’adaptation de cette roman aux allures de dystopie, l’auteur de la série culte The Wire mais aussi de The Deuce ou encore de la trop méconnue Show Me a Hero met en lumière le récit de l’écrivain décédé en 2018 qui avait imaginé cette histoire dans l’Amérique post 11 septembre, qui avait vu les droits fondamentaux des citoyens américains mis à mal par l’administration Bush.

The Plot Against America c’est aussi une uchronie saisissante qui n’est pas sans évoquer Le Maître du Haut Château (The Man in the High Castle), une autre série qui imaginait un destin funeste pour une Amérique prise sous le joug des nazis.
Beaucoup moins romanesque et spectaculaire, cette adaptation pour le compte de la chaîne HBO, se révèle assez classique dans la forme — comme la plupart des productions de David Simon. Elle déroule une histoire qui va monter tout doucement en tension au fil des épisodes avec une dernière partie extrêmement tendue, à la fois haletante et bouleversante qui, à elle seule justifie de regarder l’ensemble de cette mini série.

Du côté des acteurs et actrices, on remarquera la présence de Zoe Kazan, parfaite dans le rôle de la mère de famille très inquiète du sort de ses proches, devant contenir la fougue de ses hommes et en premier celle de son mari interprété par Morgan Spector. John Turturro quant à lui incarne un rabbin juif, à la fois ambitieux et optimiste, servant la cause d’un Charles Lindbergh qui voit en lui une sorte de caution morale afin de calmer les inquiétudes des juifs du pays face aux nouvelles mesures prises par le gouvernement.

https://www.benzinemag.net/2020/04/26/hbo-the-plot-against-america-david-simon-adapte-philippe-roth-avec-brio/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 609 fois
3 apprécient

Ben Ric a ajouté cette série à 1 liste The Plot Against America

Autres actions de Ben Ric The Plot Against America