Une promesse qui restera dans l'imaginaire

Avis sur The Promised Neverland

Avatar Gaël_Pow
Critique publiée par le

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Introduction
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
De retour pour ce petit ovni traitant d’un sujet un peu tordu, original (enfin !), mais qui n’en demeure pas moins très accessible… trop peut-être ?

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Scénario ~ ★★★★✩
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Synopsis : Dans une campagne aux allures paradisiaques, des enfants d’un orphelinat vivent une vie parfaite avec leur ‘’maman’’, une femme qui s’occupe d’eux avec amour et grand soin jusqu’à leur départ. Pourtant, leur orphelinat se trouve être une usine à bouffe pour monstres, les enfants étant livrés à 12 ans au plus tard. Trois de ces enfants, particulièrement débrouillards, vont apprendre la vérité. S’en suit alors une course contre la montre pour s’échapper avant leur livraison qui approche.
Le synopsis en dit beaucoup, mea culpa, mais impossible de ne pas donner les éléments d’intrigue du premier épisode pour parler un peu de ce scénar’ tant atypique. J’ai adoré l’idée, beaucoup aimé l’ensemble de cette saison, même si je suis finalement resté sur ma faim à l’arrivée. Une raison plutôt simple à vrai dire, et récurrente dans mes critiques : l’anime a le cul entre deux chaises. Ce n’est pas dramatique pour un sou, pas d’horreur non plus (ou un poil), parfois oppressant sur certains épisodes, certes, mais ce sera surtout psychologique et rempli de cliffhangers très courts d’impacts. Et de ça découle un autre fait qui est qu’on a ENORMEMENT de dialogues entre des gamins trop matures et immatures à la fois et qu’on n’a jamais réellement peur pour diverses raisons apprises plus tard. Alors ce qui aurait pu être un anime plus puissant, pêchu, devient moins haletant que prévu, beaucoup moins même, et presque tout public. Puis vient les derniers épisodes, et là, ça s’accélère… beaucoup trop même. On a des ellipses, des cliffs, des effets scénaristiques peu vus jusqu’alors, et ça aurait été le pied qu’il y ait cette tension tout l’anime. Mais là ce fut trop tard à mon sens, et la fin m’a paru express. D’ailleurs, merci la télé japonnaise et les productions pour le format 12 épisodes qui nous la met juste bien profond, excusez ma plume. Le rythme était incohérent, et la première partie de cet animé méritait plus d’épisodes, plus de psychologie et de tensions. Là, c’était un peu juste, malgré le divertissement procuré, malgré l’originalité.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Personnages ~ ★★★★✩
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Ray et Norman sont super intéressants et très marqués dans leur personnalité. J’ai beaucoup apprécié les deux personnages, sans avoir même quelque chose à redire d’eux. Puis vint Emma. Et là c’est le drame. Alors oui elle a des qualités, oui c’est un personnage qui mérite sa place dans le trio… mais pas comme personnage principale. Elle déglingue, et je pèse mes mots, le caractère oppressant de l’anime. Y a des gosses qui se font bouffer par des aliens, ils sont tous sur la sellette et elle, elle sourit, elle encourage, elle dédramatise… NON, non et non ! Je ne sais pas comment ça se passe dans le manga, mais là, c’est trop prégnant ! Et ce ne sont pas les quelques jeux de visages, marqués par la peur et l’angoisse des personnages (tout de même très réussis dans de nombreux moments), qui changent cela puisque deux secondes plus tard, elle sortira une vanne ou fera un « NP, I GOT DIS ». Bref, bref, bref, je n’ai eu aucun attachement pour elle, bien au contraire. Les personnages secondaires sont passables, et font juste leur travail. Dans l’ensemble, les enfants sont tout de même trop matures par rapport à la situation, mais c’est justifié par leurs capacités intellectuelles très élevées donc bon, pourquoi pas (par contre le gosse de 4 ans, on m’explique ?). Passons à « Maman », qui est correcte dans son rôle, mais qui, pour les mêmes raisons citées plus tôt, ne fait jamais réellement peur, du fait des moyens dont elle dispose pour gérer la ferme. J’occulte Krone volontairement, qui est une purge sans nom et que je rajoute à ma catégorie « PLUSJAMAISCA »… Esh. Allons bon, et respirons car malgré tout, le rendu général des personnages est honorable, ne nous leurrons pas.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Graphismes ~ ★★★★✩
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Les graphismes sont plutôt bons, le chara design vraiment intéressant et les décors font leur travail, sans plus. Le tout n’est pourtant pas à la hauteur, à mon avis, de ce qu’aurait pu être l’ambiance dans un dessin plus travaillé et plus sale que le coloré qui nous est offert. Là, pour le coup, j’ai jeté un œil au manga, et l’ambiance est bien plus pesante.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Musique ~ ★★★✩✩
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Opening très bon, mais pas du tout adapté, et qui va de pair avec mon ressenti : fond cru, forme bisounours. L’OST est bonne sans être mémorable. Imaginons un instant un truc plus fantasque à la ALI PROJECT, ou je sais pas, Teikoku. Mais du UVERworld, quand même les gars, vous avez du pognon, c’est bien de le montrer, mais quand même. La prochaine saison, ce sera l’Île aux enfants de casimir pour la VF.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Intérêt ~ ★★★★✩
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Avec tout ce que j’ai pu dire, et la dose de critiques fournie, je vais toutefois être honnête : j’ai adoré cet animé, mais comme un divertissement, alors que c’est pas du tout son objet. Il avait un scénar’ comme on en voit peu, un thème original… et sans pour autant occulter les quelques reproches que je peux lui faire et qui me semblent quelque peu proéminents, il arbore de beaux atouts. Mais le Mr. Regret que je suis regrette beaucoup, beaucoup de choses. Ça aurait pu avoir tellement plus de caractère, et attention, pas un meilleur comme moi je veux, mais en tant qu’œuvre animée. Car les écueils dont je fais part sont à prendre au sens analytique, et non en tant qu’appréciation ou pas de l’animé. J’ai toujours eu l’envie de secourir les bons animés qui sont un peu juste en réalisation, mais qui fournissent de belles émotions. Ici, c’est l’inverse. Le package semble extra, mais les lenteurs et l’absence de tension durant tout l’anime, jusqu’aux deux épisodes finaux totalement différents, trop rapides et denses, m’ont empêché de le hisser au rang d’excellence, juste très bon divertissement, et même si l’écart peut paraître risible, il ne l’est pas pour moi en tout cas. On verra si je suis aussi exigent (et satisfait) la saison prochaine !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2865 fois
5 apprécient

Autres actions de Gaël_Pow The Promised Neverland