Rien de nouveau sous la pluie

Avis sur The Rain

Avatar Julien Le Corre
Critique publiée par le

Prendre un zeste de 28 jours plus tard, ajouter un brin de The Walking Dead, saupoudrer un peu de The Last of Us, mélanger le tout, et enfin égoutter pour enlever les zombies.
On obtient alors The Rain, une série qui n'invente rien et reprend tout à d'autres oeuvres qui traitent des mêmes sujets bien mieux qu'elle.

On suit ici Simone et Rasmus, un frère et une soeur placés à l’abri dans un bunker à la suite d’une épidémie qui se propage avec la pluie. Après six années passées à attendre le retour de leur père, ils décident de se lancer à sa recherche. Tous deux seront accompagnés de cinq survivants rencontrés dès leur sortie.

La série devient alors un road trip majoritairement en forêt où les protagonistes se déplacent de bunker en bunker pour trouver de la nourriture, entrecoupé par de mauvaises rencontres (militaires, survivants affamés prêts à tout, secte…) et de flashbacks sur les personnages.

Le scénario vu et revu fait tomber à plat tous les rebondissements et révélations, on comprend très rapidement où la série nous emmène. Rien ne surprend, on l’a déjà vu ailleurs. Les incohérences ne sont pas non plus évitées.

Reste les acteurs pour sauver la série, mais malheureusement, le jeu plus que moyen empêche de s’attacher aux personnages, et certains deviennent presque insupportables (coucou Rasmus).

La seule chose qui démarque un minimum la série est son cadre, le Danemark, et son absence de zombies, mais au vu de la fin de saison, on pourrait très bien s’y diriger tout droit.

En bref: c’est médiocre et à ne recommander qu’à des personnes n’ayant que très peu vu de films, séries, jeux vidéo de contagion ou post-apocalyptique. Dans le cas contraire, pas la peine. Vous avez déjà vu la série ailleurs en bien mieux, alors passez votre chemin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3750 fois
15 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Julien Le Corre The Rain