Stop ou encore

Avis sur The Rain

Avatar Toshiba
Critique publiée par le

Tout a commencé avec Dark, si ma femme n'avait pas eu vent d'éloges, je n'aurais jamais été plus loin que le premier épisode. En persévérant, on découvre une série avec d'énormes lacunes mais ambitieuse, par rapport à ses moyens, et attachante. Des décors urbains plus proches de notre quotidien et des personnages comportant moins d'archétypes que les séries anglophone.
Après Marseille et La Casa Del Papel, Netflix continue son tour de production européenne avec The Rain, une histoire un peu farfelue avec de la pluie, des forêts vertes, des bunkers et une bande de jeunes qui s'éclate avec de la musique bien naze.
Donc, même topo que pour Dark, on peut s'arrêter rapidement ou continuer pour découvrir une ambiance pas désagréable, quelques mystères de polichinelle dans un décor européen bien de chez nous. Si quelques claques se perdent, on peut apprécier le système de présentations des personnages au fur et à mesure des épisodes.
Comme attendu, on reste dans une série qui s'ouvre à la possibilité d'une saison 2 , certaines choses sont dévoilées, on est attachés à l'ensemble des personnages mais l'impression que les auteurs ne connaissent pas la fin eux même domine. Entre les deux saisons restera toujours cette question , stop ou encore?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 420 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Toshiba The Rain