Il pleut et je pleure

Avis sur The Rain

Avatar jmunozz
Critique publiée par le

Pour vous planter un peu le décor. Un jour Simone (oui oui c'est un nom très populaire au Danemark) se fait embarquer par son père paniqué au milieu d'un exposé. Il est scientifique pour une grosse boîte de biotechnologies genre Monsanto et il radote comme un mec en badtrip sur une grosse grosse catastrophe à venir. Et voilà-t-y pas qu'il emmène sa femme et ses deux gosses dans un buncker ultra-confort au milieu de la forêt pendant qu'il se met à pleuvoir une bonne averse battante qui tue les gens qui sont en dessous.

Pourquoi la pluie tue ? Parce que le professeur a mélangé deux trucs qu'il fallait pas et qu'au lieu d'avoir un joli précipité bleu on a un sale virus dans les nuages ? Est-ce que c'est une catastrophe industrielle, un complot ? Il n'y aura JAMAIS de réponse vraiment cohérente à cette question.

C'est l'angle mort de la série. Les scénaristes sont probablement arrivés avec une super idée de pluie tueuse et puis quand il a fallu monter une théorie pour expliquer tout ça, il y avait probablement pas assez de weed au Danemark pour que le truc soit solide. Alors ils sont quand même parti sur cette idée là mais avec des justifications complètement cramées qui n'ont aucune cohérence entre elles. Petit inventaires non exhaustif des contradictions :

  • Les protagonistes parlent tout le temps de sauver le monde mais le virus s'est propagé dans une zone vachement circonscrite à l'intérieur du Danemark et le reste du monde continue de regarder TPMP tous les soirs. Donc le virus c'est un danger pour l'humanité ou juste pour les 15 zadistes de la zone de quarantaine ? Pas de réponse.

  • A l'intérieur de la zone, c'est la guerre de tous contre tous. Mais d'un épisode sur l'autre on rencontre des hordes de citadins clochardisés qui s'étripent pour un cornichon et des paysans séctarisés en mode peace and love qui font pousser leurs légumes bios tranquilles dans des serres. Si on peut continuer à vivre normalement, alors pourquoi c'est le chaos ? Pas de réponse.

  • La zone de quarantaine, elle est gérée par Apollon (= Monsanto). C'est eux qui envoie des sbires armés pour capturer des survivants et en faire... en faire quoi d'ailleurs ? D'abord on croit que c'est pour les exécuter, pour réduire la progression du virus. Mais non. On se dit que c'est pour faire des expériences sur eux, pour trouver un vaccin, mais alors pourquoi pas faire des expériences sur des animaux vu que eux aussi peuvent être contaminés ? Peut-être parce qu'ils sont vraiment vraiment méchants ? Mais en fait à la fin y'a un protagoniste qui s'est fait capturer un milieu de la série, ba on le retrouve tranquillement en train de se shampouiner dans la base d'Apollon. Alors pourquoi les gens sont capturés bordel ? Pas de réponse.

  • Attention Spoiler alerte, le vaccin contre le le virus, il est dans Rasmus le frère de Simone (vous le comprendrez a peu près au milieu de l'épisode 1, à l'épisode 2 si vous être vraiment lent à la détente). Et la on sent que les scénaristes sont pas des docteurs en biologie parce que il va falloir zigouiller Rasmus pour récupérer le vaccin. Pas moyen de faire autrement. "c'est dans la moelle épinière" sera votre seule explication et vous devrez vous en contenter. Mais vous êtes sur qu'on peut pas prendre des échantillons ? Pas de réponse.

Bref, je ne vais pas énumérer plus longtemps la longue liste des petits rafistolages de cm2 que les scénaristes se sont permis et qui fait baisser à chaque épisode la crédibilité de l'intrigue. Tout vient opportunément pour dénouer ou créer des situations et des problèmes qui sonnent faux. On fait tout pour nous rendre les personnages attachants. Chacun a le droit à un petit flashback sur son parcours difficile, comment la vie ne leur a pas fait de cadeaux, comment cette galère leur donne l'occasion de révéler ce qu'il y a de meilleur en eux (spoiler alert: pas grand chose). Mais on oublie l'essentiel. Leur donner un cerveau, avec juste le QI suffisant pour ne pas qu'ils prennent des mauvaises décisions TOUTE LA SAISON.

Et j'enlève une étoile direct comme ça pour cette espèce de réunion pathétique de la conférence Billedeberg de la méchanceté avec en maître de cérémonie le CEO d'Apollon avec son col roulé de psychopate qui propose d'asservir l'humanité avec son virus. Là c'est trop. Ils n'ont pas été jusqu'à mettre des requins de l'aquarium, le kitchomètre aurait explosé. Commencez par cette scène (la scène de fin), elle vous dissuadera de gaspiller votre temps précieux à regarder tomber la pluie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2255 fois
7 apprécient

Autres actions de jmunozz The Rain