👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J'ai commencé cette série samedi midi et, je l'avoue, ai faillit annuler ma soirée prévue quelques heures plus tard pour la continuer tranquillement dans mon lit. Le binge-watching aura ma peau, et ma vie sociale.

Au départ je ne suis pas friande des enquête policières, pas folle des atmosphères pesantes.
Et pourtant dès les 10 premières minutes, cette jeune femme qui semble absente dans son quotidien, dans l'eau lorsqu'elle va trop loin, trop profond, sur la plage lorsqu'elle se jette sur un inconnu pour le tuer, nous hypnotise.

J'ai lu des critiques concernant le jeu d'actrice de Jessica Biel.... Sans rire, je n'ai pas vu une actrice aussi saisissante dans son rôle depuis des années, films et séries confondues. Je l'ai trouvé incroyable, dans le présent en femme au foyer, en prison, et pendant les flashbacks en jeune femme paumée. En fait elle est paumée tout le temps, il faut le dire, et qu'est ce qu'on y croit ! On voudrait la secouer, la câliner, on voudrait lui dire de parler, de se souvenir ... On ne sait jamais sur quel pied danser, ment-elle ? Volontairement, ou pas ? Se souvient-elle, ou pas ?

J'ai d'ailleurs beaucoup aimé l'utilisation de l'hypnose (sans rire, est-ce que ça fonctionne aussi bien dans la vraie vie ??) dans la résolution de l'enquête, les flashbacks sont habilement amenés, ni trop nombreux ni insuffisants. Ils se distillent et forment petit à petit le passé de Cora, et constituent un puzzle dont on découvre le résultat lors deux derniers épisodes (assez remuants).

Concernant le scénario je note quelques petites incohérences qui m'ont un tout petit peu gâché mon plaisir :

la disparition jamais signalée de la petite sœur de Cora, malade et surprotégée par ses parents, adorée par sa mère, justifiée par le fait que cette dernière croyait ses deux filles parties se dorer la pilule au soleil (donc sans médicaments ni traitement pour la plus jeune = mort assurée ??), et puis quand la grande revient au bout de quelques années, les parents ne se demandent pas où est la petite ? Improbable.)


Second bémol, l'importance de la vie privée de l’enquêteur m'a visiblement totalement échappé, sans cela la série aurait pu durer 1h de moins et j'aurais pu être plus tôt à ma soirée, enfin bref.

Cela faisait un moment que je n'ai pas regardé une série de cette qualité, les images sont belles (particulièrement les flashbacks), le scénario est efficace, et Jessica Biel / Cora est .. Hypnotisante.

Et vive le binge-watching.

luciembl
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 3 ans

1 j'aime

The Sinner
ycatlow
7
The Sinner

Pour Bill et Jessica

Bonne surprise que ce projet en partie porté par Jessica Biel, dans le rôle titre et à la production. Un timbre de voix unique, un visage singulier, et de vrais talents d'actrice qui ont souvent dû...

Lire la critique

il y a 4 ans

21 j'aime

4

The Sinner
EricDebarnot
7
The Sinner

Le pays des enfants perdus [Critique de "The Sinner" saison par saison]

Saison 1 : Une série policière qui se concentre avant tout sur le versant psychologique, voire psychanalytique, du parcours de ses personnages, ça ne se refuse pas, en ces temps où l'efficacité...

Lire la critique

il y a 2 ans

15 j'aime

10

The Sinner
StéphaneGuérin
4
The Sinner

Zut ma bourde permet de faire tenir le scénario en longueur...

Bon, c'est bien filmé, photo, toussa... Mais je ne me mêle pas au concert de louanges sur cette série, car attention, je spoile sur le fond, mais le côté j'attends que le personnage principal...

Lire la critique

il y a 4 ans

12 j'aime

4

Mille femmes blanches
luciembl
10

Mais qui est le véritable sauvage ici ...

C'est ma maman qui m'a conseillé de lire ce livre, j'avais 15 ans. Depuis je m'y replonge au miminun une fois par an. Comme si j'avais peur d'oublier cette histoire incroyable .. C'est un livre qui...

Lire la critique

il y a 5 ans

5 j'aime

10

Joker
luciembl
10
Joker

This is America

Le joker est une incroyable réussite, une pépite comme le cinéma hollywoodien en fabrique de plus en plus, et c’est tellement appréciable. Le Joker est un film qui existe indépendamment de l’univers...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

The Sinner
luciembl
8
The Sinner

Hypnotisante, c'est le mot.

J'ai commencé cette série samedi midi et, je l'avoue, ai faillit annuler ma soirée prévue quelques heures plus tard pour la continuer tranquillement dans mon lit. Le binge-watching aura ma peau, et...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime