👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Quand Guillermo del Toro a imaginé et écrit son premier roman "La Lignée" (en collaboration avec Chuck Hogan, auteur du "Prince des Braqueurs"), il savait pertinemment que ce dernier allait faire un carton : une histoire de vampires, c'est toujours vendeur, surtout en cette période. La suite ? Deux autres romans bouclant la trilogie et une série de comics, reprenant fidèlement la trame imaginée. Ne manquait plus qu'une adaptation ciné et c'est naturellement sous forme de série que le roman allait être transposé. Menée par del Toro et Hogan, la série reprend scrupuleusement les lignes de l'œuvre pour nous proposer un sujet classique mais finalement réussi...

Produite par la chaîne américaine FX, la série nous emmène à New York, à l'aéroport JFK, où un avion comportant plus de 200 passagers est retrouvé inerte avec tout son équipage apparemment mort. Une équipe de scientifiques va alors découvrir que les passagers ont été tués de manière plutôt étrange par un ver alors inconnu. De plus, une sorte d'immense cercueil est retrouvé dans l'avion. Beaucoup de questions se posent tandis que des hommes de l'homme préparent un plan machiavélique et qu'une créature s'est échappée de l'avion. Le Docteur Ephraim Goodweather et son équipe va commencer à enquêter sur ces phénomènes frôlant le paranormal...

Une intrigue classique donc mais qui donne l'eau à la bouche dès le pilote, visuellement riche et efficace. Ambiance sombre voire glauque, personnages intéressants, suspense maîtrisé et casting au top (David 'Rusard' Bradley, Corey Stoll, l'excellent Jonathan Hyde, le Germanique Richard Sammel bien connu de nos productions hexagonales et même Sean Astin revenu d'entre les morts)...

La série commence fort bien. Étalée sur le format TV, l'intrigue prend son temps et s'avère en premier lieu avare en hémoglobine et en action. Il faudra attendre la moitié de cette première saison pour vraiment rentrer dans le vif du sujet avec l'apparition desdits vampires, ce qui amènera des séquences gore assez inattendues, surtout pour le petit écran. Bien entendu, Del Toro recycle bon nombre de clichés et de gimmicks de ses précédents films, le réalisateur mexicain – on le sait – adorant le thème vampirique, lui qui avait tourné son premier film Cronos sur ce même thème.

On n'échappera donc pas à des séquences aux airs de déjà-vu telles que l'autopsie (Blade 2), aux vampires et à leurs mandibules orales (Blade 2), à l'éternelle menace nazie (Hellboy) et à même une silhouette semblant s'être échappée de Mimic. Quant au reste, machination, complots, balles en argent et cercueils viendront compléter un certain classicisme nécessaire à toute bonne histoire de vampires. Mais la recette fonctionne et le résultat s'avère réussi, notamment grâce à son casting, ses séquences-choc et sa mise en scène soignée. Bref, une excellente première saison.

il y a plus d’un an

1 j'aime

The Strain
Vivienn
5
The Strain

Let the Sunshine In

Le développement de The Strain aura été très long et très chaotique. En 2006, Guillermo del Toro vient vers le réseau FOX pour leur proposer son projet de série télévisée - rapidement, les deux...

Lire la critique

il y a 7 ans

34 j'aime

4

The Strain
joelasperge
2
The Strain

Coup de pression - Pilote only

Coup de pression «  à quelle fréquence vous touchez vous le visage ? - je ne sais pas une fois par heure ? - toutes les trois minutes (…) C'est comme ça que fonctionne la contagion. Vous n'aimez...

Lire la critique

il y a 8 ans

26 j'aime

9

The Strain
Halifax
5
The Strain

De la qualité mais beaucoup d'imperfections !

FX, un casting qui envoie de la saucisse, un sacré gars au commande, une histoire qui envoie du boudin...The Strain a un énorme potentiel, peut-être la série de l'été avec le plus de potentiel...

Lire la critique

il y a 8 ans

15 j'aime

1

Wonder Woman 1984
MalevolentReviews
3

Tant qu'il y aura des hommes

Toujours perdu dans une tourmente de décisions visuelles et scénaristiques, de décalages et de tonalités adéquates, DC Comics se fourvoie une nouvelle fois dans un total manque de cohésion et par...

Lire la critique

il y a plus d’un an

62 j'aime

5

Kaamelott - Premier Volet
MalevolentReviews
5

Les prolongations

Il l'a dit, il l'a fait. Plus de dix ans d'absence, dix ans d'attente, dix ans de doute, une année de retard à cause de la pandémie. Kaamelott a marqué la télévision, de par son ampleur, son aura...

Lire la critique

il y a 10 mois

39 j'aime

10

Dune
MalevolentReviews
5
Dune

L'Épice aux étoiles

Attendu comme le Messie, le Dune nouveau aura été languissant avec son public. Les détracteurs de Denis Villeneuve s'en donne à cœur joie pour défoncer le produit à la seule vue de sa bande-annonce,...

Lire la critique

il y a 8 mois

38 j'aime

5