Allégorie de la pêche à la mouche selon Netflix

Avis sur The Umbrella Academy

Avatar Hagstrom
Critique publiée par le

Peut être l’une des meilleures illustrations de la logique Netflix : Un bon casting, une histoire qui donne envie d’y croire, des petites références à tout va… En bref on met tous les curseurs au vert pour le public et on se donne les moyens de produire un bon trailer. Ok mais après ? (sans spoiler)

Et bien après ça devient vite poussif, après une jolie mise en situation à la Wes Andersen on se retrouve vite rattrapé par la platitude des personnages et le côté archi prévisible du scénario. Les héros « inadaptés » deviennent carrément insupportables et on a envie les traîner de force devant le CPE ou le psy du collège (ou primaire c’est selon). Le duo tarantinien de méchants s’embarque dans une intrigue pas vraiment intéressante tandis que les gentils s’écharpent entre eux sur fond de « J’ai des problèmes okay ! ». Le tout ponctué de voyages dans le temps qui ne servent qu’à ralentir l’arrivée d’une fin qui vous avais déjà craché au visage au bout du troisième épisode.

Bref, la pêche à la mouche façon Netflix, c’est lancer de l’intrigue dans tous les sens histoire de s’aménager des moyens de surprendre le spectateur (ce qui est un échec). On rajoute des petits plans par ci par là histoire de pouvoir piocher dedans « au besoin » pour justifier plus tard tel ou tel truc. Mais le problème c’est qu’on sent bien que ce n’est pas construit, ce ne sont pas des indices pour une sous intrigue mais des roues de secours pour pouvoir justifier un peu tout et n’importe quoi dans la saison en court ou à venir. Car l’enjeu est bien là, la saison 1 doit créer de l’intérêt, du désir de savoir, et donc poser des questions.

Sauf que là on voit très bien que les scénaristes n’ont aucune foutue idée de ce qu’ils sont en train de faire. « On laisse le spectateur trouver ses propres réponses » (trad : on ne va pas se faire chier à justifier ça), « On crée du mystère » (trad : Ta gueule c’est magique), « On laisse des choses à découvrir » (trad : On aura le temps de trouver si on nous paye pour une saison 2).

Un exemple en une scène ?

Ce putain de plan du passé à moitié extraterrestre du padre avec la nana et son violon. …Lance l’appât... « Nan mais qui c’est ? Sa femme ? Sa fille ? Vanya vielle ? » …Remue l’appât… « Et pourquoi y’a un violon ? Et c’est quoi les trucs dehors ? Et y’a quoi dans la bouteille ? ».

Mais la vérité c’est que vous pouvez expliquer ce que vous voulez avec ce plan, je peux vous faire le synopsis de Retour vers le futur 4 avec si vous voulez, et la scène de fin de vaut pas mieux.
Mais bon ça marche, donc il y aura au moins une saison 2, et quand on se rendra tous compte qu’on nous ballade et que la série ne veut aller nulle part et bien elle s’arrêtera, sans réelle fin, comme bien d’autres avant elle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 205 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Hagstrom The Umbrella Academy