"Elena's Diary" serait surement plus juste...

Avis sur The Vampire Diaries

Avatar Loocie
Critique publiée par le

Qu'on soit bien clairs, Vampire Diaries n'est pas un chef-d'oeuvre. Avec un titre tel que celui là, on est dans le Bridget Jones, dans la romance, dans le teenage movie... euh série. Pas dans l'oeuvre avant-gardiste.
Mais c'est une très bonne série de genre.
Commençons par les travers du-dit genre: c'est lisse, les gens sont tous beaux, toujours bien habillés, y'a des tas de galas et de belles robes (youpi), les filles ont les cheveux doux et les yeux qui brillent, les garçons ont les abdominaux en 6-packs règlementaire et sont de préférence imberbes (à l'exception de la barbe de 3 jours sexy en temps de crise). Bref. Ca sent bon la bleuette pour midinette, le lycée et le bal de fin d'année. D'ailleurs, les sentiments sont au rendez-vous. Souvent un peu trop. (Drama, drama everywhere...).
Voilà pour les trucs relous qui pourront en rebuter plus d'un(e).

Mais avouons-le: les vampires ont la classe. Ils sont rapides, violents, avides de sang - ils se transforment de manière plus que réaliste, ils sont sensibles au soleil - et quand ils brûlent c'est pas joli joli (pas de paillettes ici). Malgré l'aspect lisse des personnages, ça dévore, égorge, brûle, mutile... Bref. Ca dépote.
Et big-up pour avoir créé le rôle ambigu de Damon qui reste dans cet ambiguité réelle - encore humain ou complètement monstre? - pendant au moins les deux premières saisons. Pas de faux-méchant vrai-gentil ici et ça fait du bien.
Les interprétations sont d'ailleurs, toutes, généralement très juste. Les personnages complexes, différents - ils évoluent énormément (je trouve)(surtout ceux que j'aime).

Comme dans toutes les séries, le scénario est obligé de compiler toujours plus de nouveautés, de bestioles, de magie, de retournements de situation pour maintenir la vie de nos chers personnages principaux en danger perpétuel.
Alors des fois, franchement, on y croit plus trop. Des fois on se dit qu'il y a des facilités, ou des aberrations. Des fois le sirupeux agace, des fois on aimerait bien que Elena arrête avec ses grands yeux noirs brillants.

Mais allez savoir pourquoi (à un épisode de la fin de la saison 3 - dernier épisode sorti pour le moment) je n'arrive pas à décrocher - peut-être parce que je suis une grosse fangirl. Peut-être.
Alors TEAM DAMON 4EVER. Epuicétou.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 900 fois
8 apprécient

Loocie a ajouté cette série à 1 liste The Vampire Diaries

  • Séries
    Illustration Top 10 Séries

    Top 10 Séries

    Avec : Queer as Folk (US), Elementary, Brooklyn Nine-Nine, The Fall,

Autres actions de Loocie The Vampire Diaries