L'anti-Twilight

Avis sur The Vampire Diaries

Avatar Hameçon
Critique publiée par le

Oui, la série a été créée à cause de (grâce à) la mode de Twilight. Oui, il y a des similitudes (l'héroïne humaine prise dans un triangle amoureux avec un vampire). Oui c'est une série pour ados.

J'ai envie de dire, et alors? Pourquoi passer à côté d'une bonne série à cause de la merde qu'est Twilight? Pourquoi refuser de regarder une intrigue bien développée avec des rebondissements vraiment surprenants parce que ça fait partie d'un phénomène de mode?

Je ne dis pas que TVD est la série du siècle, loin s'en faut. Mais j'ai quand même l'impression après lecture des critiques négatives que les gens n'ont pas vu la série. Et c'est dommage, parce que c'est un vrai petit bonheur. Je m'explique.

Elena n'est pas Bella
Un des problèmes de Twilight, c'est l'absence totale de personnalité de l'héroïne, qui n'existe qu'à travers son amoureux d'une centaine d'années de plus son aîné. C'est une relation malsaine, flippante et anti-féministe. Elena a beaucoup plus de jugeotte et de caractère. Déjà, Elena a une famille. Ses parents sont morts dans un accident de voiture, alors elle vit avec sa jeune tante et son petit frère. Elena a aussi des amies. Et un ex-petit ami. Bref, Elena n'existe pas dans le vide. Elle a une consistance, et chose intéressante, elle évolue tout au long de la série.

Stefan n'est pas Edward
Le torse imberbe d'Edward luit au soleil comme des diamants. On voit (souvent, admettons-le) le torse nu de Stefan. Et Stefan a également au début cette fascination un peu malsaine qu'Edward a pour Bella. Mais les raisons en sont toutes autres, et c'est d'ailleurs ce qui parvient à densifier la série: car Elena n'est autre que le sosie de Katherine, une mystérieuse vampire dont Stefan était amoureux et qui l'a transformé en vampire.

Il y a un triangle amoureux
Oui, il y a une relation triangulaire. Cependant dans TVD, ce n'est pas avec un loup-garou mais avec un second vampire, frère du premier, Damon. Damon est un méchant vampire: il tue sans sourciller, il manipule, etc, etc. C'est en gros le personnage que l'on adore détester. Le personnage s'étoffe assez rapidement avec la révélation des raisons de sa rivalité avec son frère.

Il y a de vrais seconds rôles
Une autre force de la série c'est de proposer de vrais seconds rôles, lesquels ont leurs propres histoires. Il y a tout d'abord Bonnie, la meilleure amie qui découvre qu'elle est une sorcière. Caroline, l'autre amie, un peu jalouse, un peu chipie et qui finit par se retrouver sous l'emprise de Damon. Jeremy, le frère, traumatisé par la mort de ses parents et qui se noie dans les drogues et l'alcool. Et il y en a d'autres, et tous ont leur moment de gloire.

Une intrigue qui avance rapidement
Mais la plus grande force de la série est sans conteste son intrigue, qui se développe rapidement. Je ne sais pas vous, mais je suis horripilé par les séries qui ne résolvent pas leurs propres mystères. LOST était particulièrement enquiquinante pour ça. Dans TVD, les mystères peuvent être dénoués en un seul épisode, les personnages réfléchissent en même temps que nous et si les rebondissements sont surprenants (il y en a très très souvent), ils ne sont pas tirés par les cheveux, puisqu'ils s'inscrivent bien dans la mythologie développée par cet univers.

Pour conclure...
Finalement, TVD a des allures de Buffy. On est pas au niveau de la série de Joss Whedon parce qu'il y a moins d'humour. Mais les personnages sont traités avec une tendresse et parfois un certain sadisme whedoniens. Alors oui, c'est une série pour adolescents, mais c'est une bonne série pour adolescents. Elle n'arnaque pas les gens qui la regardent avec des Deus Ex Machina minables et les récompense avec des rebondissements vraiment surprenants. Oui, les acteurs sont tous beaux sans exception, oui c'est une série de la CW. Et alors? Et puis quand même, que la série envoie des piques à Twilight, je trouve ça gonflé et drôle.

Si vous vous sentez le courage d'affronter les regards désapprobateurs de vos amis quand vous leur parlerez avec enthousiasme de cette série pour midinettes, lancez-vous dans l'aventure. Mais bon, personne n'a dit que vous ne pouviez pas en faire votre vilain secret.

Hop, mise à jour. Les saisons 1 et 2 sont très réussies, rien à y redire. La troisième est un peu en dessous, mais ça passe, globalement. Avec la quatrième, c'est un peu n'importe quoi, la machine ne fonctionne plus et les ficelles sont un peu plus criardes. On finit par ne plus avoir peur pour personne - à trop tirer sur la corde... - et les trois pas en avant, deux pas en arrière sont usants. Finalement, on s'ennuie plus qu'autre chose et je pense que je vais tirer ma révérence à la fin de cette saison.

Mise à jour de la mise à jour : j'en ai en effet singulièrement assez que les frères Salvatore passent leur temps à essayer de sauver Elena. La sauver de mille dangers, d'elle-même... ils semblent mieux savoir qu'elle ce qui est bon pour elle et je trouve ça lourdingue et mauvais. D'autant plus mauvais que c'est ce qui me plaisait initialement. J'abandonne donc la série tout en conseillant toujours les saisons 1 et 2.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6847 fois
93 apprécient · 6 n'apprécient pas

Hameçon a ajouté cette série à 1 liste The Vampire Diaries

  • Séries
    Illustration Jeter l'éponge

    Jeter l'éponge

    Souvent série lasse bien fol qui continue et ne se casse. Toutes ces séries que j'ai regardé, parfois aimé mais abandonné. Je...

Autres actions de Hameçon The Vampire Diaries