Hé sorceleur ! Vos poils de Q ils sont blancs aussi ?

Avis sur The Witcher

Avatar Guimove01
Critique publiée par le

N'attendant absolument rien de cette série et n'ayant jamais lu les livres ni joué aux jeux vidéo, j'avoue m'être laissé tenté plutôt par curiosité.
Après ma vive déception de la saison finale de GOT (j'ai pas signé de pétition hein), je souhaitais pouvoir me replonger dans un univers médiéval pour panser ma plaie... Sauf que je ne suis jamais arrivé à toucher l'eau...

Le 1er épisode démarre sur les chapeaux de roue : le héros combat une énorme créature des marais (un Kikimorrh) puis se retrouve plus tard dans une commune voisine pour tenter de vendre la dépouille.
Cela pose quelques bases de la série, à savoir, un héros qui exécute des quêtes et récupère son butin.
Malheureusement ça commence mal, le 1er combat de situe plutôt entre CGI et la réalité : la créature d'une taille démesurée lors du duel tient finalement enveloppée dans un drap sur l'arrière train d'un cheval... Niveau rapport d'échelle on connaît mieux.

Les épisodes suivant contes des histoires d'autres personnages dont une magicienne laidron et une petite fille qui est dotée de pouvoirs stridents mais qui doit s'enfuir pour échapper a des méchants qui ont pas l'air si méchants, dans une chronologie assez perturbante pour ceux qui ne seraient pas habitués aux films de Tarantino.

Encore une fois on rencontre un problème d'empathie pour tout ce beau monde : tout va trop vite.

La magicienne pas jojo est prise sous l'aile d'une confrérie de magiciens qui la forme pour devenir LE personnage secondaire à greffer à notre Super-man, mais la recette ne prend pas.
Il suffit pour elle de faire mu-muse avec une fleur et d'embouteiller un éclair pour devenir une super-mage capable de guider/conseiller un royaume ! Respect.

La Magie n'est pas si présente au bout du compte, quelques téléportations, 2/3 sortilèges à défaire, Geralt utilise parfois un effet "pulsation de choc" pour faire reculer un assaut, mais c'est assez pauvre, sûrement afin d'éviter d'être trop "cheater" par rapport aux humains et autres acolytes (syndrome Captain Marvel dans Endgame).

Les costumes sont assez inégaux, tout a été misé sur Geralt, certains sont franchement moches (les goûts et les couleurs ma foi).

Reste tout de même les combats à sauver, les scènes sont bien gore et plutôt "réaliste" dans le démembrement.

Tous ces défauts font qu'il est difficile de s'immerger dans l'univers, impossible d'y croire. N'importe quel personnage pourrait crever sans que l'on ressente le moindre regret, il n'y a pas vraiment de double négatif à confronter à ce bon Geralt, ni même d'enjeux qui nous pousseraient a cliquer sur "épisode suivant".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 272 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Guimove01 The Witcher