Affiche Top of the Lake

Critiques de Top of the Lake

Série de (2013)

Vies brisées

Tui a 12 ans. Un jour, elle marche dans un lac jusqu'à ce que son menton touche l'eau. Plusieurs secondes s'égrènent, lentement. On retient notre souffle, redoutant le pire. Finalement, son car scolaire passe en même temps et une femme vient la chercher. Une fois à l'école, elle est emmenée à l'infirmerie pour se sécher et changer ses vêtements. Et l'infirmière se rend compte que Tui est enceinte.... Lire la critique de Top of the Lake

75 1
Avatar PFloyd
8
PFloyd ·

Les dames du lac

Jane Campion fait partie de ces cinéastes qui franchissent définitivement le pas vers la série : le cinéma, ses contraintes, son canal de distribution et son financement se révélant trop contraignants, place aux projets plus amples de mini-séries. C’est là la possibilité d’une certaine liberté, et, surtout, d’un projet qui bout à bout dure environ 6 heures, une occasion... Lire l'avis à propos de Top of the Lake

27 2
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Piège en eaux troubles

Belle série dramatique aux atours de polar, on sent bien la patte de Jane Campion, sa sensibilité pour les portraits de femmes fortes. Dès le générique, avec son joli graphisme et sa musique obsédante, une comptine d'enfant triste, on est intrigué. La suite ne déçoit pas. Le point de départ de Top Of The Lake, c'est la disparition d'une ado enceinte dans un petit village perdu. La recherche de... Lire l'avis à propos de Top of the Lake

43 3
Avatar Dalecooper
8
Dalecooper ·

Les dévoreurs d'enfance.

Encensée par la presse et présentée dans quelques festivals dont Sundance, "Top of the lake" est la série du moment, celle qu'il vous faut voir à tout prix, une vraie proposition qui a le mérite de ne durer le temps que de sept épisodes de cinquante minutes. Inspiré par la série "The killing" et conçu comme un roman dont chaque épisode représente un chapitre, "Top of the lake" permet à la... Lire l'avis à propos de Top of the Lake

26 4
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

As beautiful as disturbing

Top of the lake est une mini-série assez bouleversante crée par Jane Campion et Gerard Lee. Située dans une petites ville au bord d'un lac de montagne de Nouvelle-Zélande, Laketop, ici on est loin des clichés... Lire la critique de Top of the Lake

27 2
Avatar Lilange
8
Lilange ·

âme sensible....sert les dents et ne t'abstient pas !

Jane Campion se lance dans l'exercice du petit écran ! Pas de surprise, l'essai est forcément réussi. On a du Campion pur jus dans toute sa splendeur : histoires sordides, enfances brisées, femmes sexuellement névrosées, atmosphères glauques etc... Qu'on se le dise, je préfère de loin Jane Campion lorsqu'elle m'offre des films comme Bright Star, tellement plus lumineux et pur ! Il reste... Lire la critique de Top of the Lake

32
Avatar Amélie Lassalle-Rambès
8
Amélie Lassalle-Rambès ·

Le sacre d'Elisabeth Moss

Pas exempt de maladresses, Top of the Lake réussit néanmoins à tirer son épingle du jeu là où beaucoup se sont vautrés (cough * the Killing US * cough) grâce à son ambiance un peu étrange et ses paysages fantastiques. Sept épisodes, un rythme souvent lent et beaucoup de clichés, tout ne joue pas en faveur du dernier bébé de Jane Campion. Pourtant, il se passe quelque chose - les personnages, au... Lire la critique de Top of the Lake

14
Avatar Hameçon
7
Hameçon ·

Critique de Top of the Lake par Skyler-m

"We are living out here at the end of the road. The end of the earth in a place called paradise. How it going ? Perfect ? NO !” C’est au bout du monde, en Nouvelle-Zélande, dans un cadre magnifique, qu’à lieu l’histoire de Top of The Lake. Pourtant, on a beau être bluffé par la beauté à coupé le souffle de cet endroit, très rapidement notre corps se glace. L’atrocité du destin de Tui, gamine de... Lire l'avis à propos de Top of the Lake

14
Avatar Skyler-m
8
Skyler-m ·

Paradise lost / Down Under [Critique de "Top of the Lake" saison par saison]

Saison 1 : Au fil des années, on avait un peu oublié Jane Campion, dont la filmographie n'avait pas tout-à-fait tenu les promesses de "An Angel at my Table" et "The Piano". C'est donc avec un plaisir sans réserve qu'on retrouve sa patte si caractéristique dans cette "mini série" (6 épisodes d'une heure - telle que la série est... Lire la critique de Top of the Lake

10
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·

Top of the Lake [Spoilers]

Élisabeth Moss est à ''Top of the Lake'' ce que Jodie Foster est au ''Silence des Agneaux''. Profondément blessée dans son enfance, le personnage de Robin Griffin comme celui de Clarice Starling s'immerge corps et âme dans ses investigations, prêt à tout pour se débarrasser des craintes et des angoisses passées. La ressemblance pousse jusque dans le physique et les mimiques des deux jeunes... Lire l'avis à propos de Top of the Lake

15
Avatar Point Of View
9
Point Of View ·