Après l'effort, le réconfort.

Avis sur Touche pas à mon poste

Avatar Envie de +
Critique publiée par le

Actuellement en CDD dans un métier que je tiens pour être de la vie privée, je dois avouer que les pérégrinations de Cyril et sa fine équipe me passionnent. Et je dois également confirmer que pour moi cette émission est d'une grande relaxation pour les quelques heures libres que m'offre ma journée de travail. Je n'ai malheureusement pas le temps disponible pour d'autres activités que certains ici tiendraient pour « intellectuelles », c'est-à-dire se vanter durant les repas familiaux d'avoir vu l'intégralité des œuvres de Debord tandis qu'eux acceptent le cinéma tel qu'il est, simple et désigné au bonheur simple de l'humour, la béatitude. Car en effet je défends davantage les vertus d'Intouchables pour sa sensibilité pouvant être infantile face à l'éternel mépris que me procure un Sokourov. Pour dire vrai, je tiens plus facilement devant les longues heures d'un Batman vs. Superman que devant n'importe quel film d'auteur que la presse pédante couvre d'éloges. L'humour d'Hanouna est sans barrières ni malhonnêteté, les sujets abordés peuvent se montrer parfois complexes mais leur traitement s'approche de la perfection. Les jeux sont innovants, importés des grands shows américains et avant-gardistes dans ce que devrait être la télévision française. Ardisson et ses invités à la con, on n'en veut plus. Et toutes ces émissions chiantissimes devraient finir comme Apostrophes.

Pour en revenir à l'émission, c'est un plaisir constant que de suivre les déboires de Cyril et son équipe. Les chroniques de Chameroy, les coups de gueule de Delormeau ou Enora, les blagues grinçantes du Chinois dont le nom m'échappe, etc. Et à ceux qui prétendent qu'il s'agit là simplement d'une émission d'idiots destiné à des gens encore plus idiots qu'eux j'ai envie de leur montrer ceci :

Jean-Michel Maire : prédestiné à devenir pilote, il doit abandonner à cause de sa myopie et se dirige vers le journalisme. Je pense pouvoir dire avec facilité qu'il a accomplit bien plus de choses que la quasi-intégralité des membres de SensCritique.

Enora Malagré : bretonne originaire de Morlaix, elle monte sur Paris accomplir des études de droit. Mais à partir de là elle se rend compte que sa réelle vocation est celle de comédienne. Et je dois dire qu'elle l'accomplit à merveille. Elle me fait mourir de rire.

Matthieu Delormeau : il perd accidentellement sa mère à l'âge de 9 ans, il obtient une maîtrise d'économie à HEC Montréal et devient producteur pour la TNT. Son CV devrait faire trembler beaucoup des teignes qui dénigrent l'émission.

Valérie Benaïm : marocaine d'origine elle a affrontée les nombreuses barrières pour atteindre son rêve de devenir productrice et journaliste après des études de journalisme à Paris.

Gilles Verdez : passionné de football, il a écrit une multitude d'ouvrages sur le sujet. Il est journaliste pour de grands médias nationaux où il est apprécié pour son humour atypique. L'un de mes favoris de l'émission, ses aventures me passionnent presque autant que les avancées musculaires de Mokhtar.

Il me semble que parmi les chroniqueurs, tous sont ravis de où leur carrière les a conduit. Au contraire ce que je vois dans les rangs des opposants à Hanouna qui tintent leurs critiques d'un antisémitisme qui leur est propre, c'est un avenir incertain, un célibat tardif et une retraite ennuyeuse.

Bien à vous.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2020 fois
37 apprécient · 74 n'apprécient pas

Autres actions de Envie de + Touche pas à mon poste