Affiche Trepalium

Critiques de Trepalium

Série de et (2016)

Le travail c’est la santé

Après Occupied et sa Norvège envahie par les Russes, Arte dégaine Trepalium, une nouvelle série d’anticipation (française !) dans laquelle 20 % d’actifs sont séparés de 80% de chômeurs par une enceinte en béton. Jusqu’au jour où, pour apaiser la révolte qui gronde, le gouvernement impose aux salariés... Lire la critique de Trepalium

28 8
Avatar VaultBoy
6
VaultBoy ·

Désobéissance civile...

Certes le jeu d'acteur n'est pas au top, certes la réalisation n'est pas extraordinaire et le budget semble-t-il n'a pas été très conséquent. Mais justement, avec peu de moyen, peu de spectacle ou de féerie, cette série m'a conquis. Trepalium est une métaphore de ce que l'on peut percevoir de notre société. Un monde où l'Homme est une machine, un programme qui vit pour faire tourner... Lire la critique de Trepalium

9 1
Avatar No-R
8
No-R ·

Du bon ouvrage finalement gâché.Déception.

Trépalium est une série française qui a misé sur son ambiance "1984" plutôt que sur les effets spéciaux. Elle prouve une fois de plus que la façon de raconter une histoire avec des scènes fortes et des dialogues bien assénés est une recette efficace. Le postulat de départ avec ce mur qui sépare les actifs et les chômeurs ( déclinaison du mur de Game of Thrones ou d'un autre dans le troisième... Lire l'avis à propos de Trepalium

9 4
Avatar Specliseur
4
Specliseur ·

une utopie sur la fin du développement séparé..."le vrai mur c'est la peur"

La série est jonchée de signes Franc-maçons...alfa et oméga...début et fin. La tradition chrétienne assimile souvent Jésus-Christ à l'alpha et l'oméga, du nom de la première et de la dernière lettre de l'alphabet grec classique (ionique): dans Trépalium, pas de crucifix mais dans les bureaux des patrons, les signes de l'alpha et l'oméga donc une autre série et film où l'Entreprise est vue... Lire l'avis à propos de Trepalium

6 6
Avatar PierreAmo
8
PierreAmo ·

ça manque de Tetra-Grammaton.

Bon, Trepalium, le retour de l'anticipation à la française donc. L'idée est toujours bonne, de transposer le présent vers un futur proche, pour faire de la dénonce et - depuis quelques années - de nous faire le coup du rétro-futur avec de vieilles voitures et des coupes de cheveux pas folichonnes. Parfois ça fonctionne et nous interpelle, ici non, pas vraiment. Déjà côté jeu d'acteur,... Lire la critique de Trepalium

10
Avatar Patate des Ténèbres
4
Patate des Ténèbres ·

Outil de torture, la série porte bien son nom

Je n'ai vu que deux épisodes, pour l'instant, la note de 3 que j'ai mise est donc provisoire, mais ça commence mal. Le scénario n'est pas vraiment excitant. Au niveau imagination, c'est pas terrible pour de la science-fiction ou de l'anticipation. Les acteurs sont mauvais. Certes, on doit demander aux "actifs" de jouer comme des Lire la critique de Trepalium

5 1
Avatar homocavernus
3
homocavernus ·

Trepalium est pavé de bonnes intentions.

Les bonnes intentions, c'est là le drame. On aimerait s'en réjouir, on voudrait s'en satisfaire, on voudrait les juger pour elles-mêmes, et pas pour le résultat à l'écran, parce qu'on respecte, parce qu'on salue, parce qu'on applaudit l'envie de ces deux scénaristes. Seulement l'échec n'en est que plus cuisant. Sur une trame on ne peut plus cliché, une dystopie comme on en ose plus... Lire la critique de Trepalium

8 9
Avatar Liehd
1
Liehd ·

Une série intelligente ?

La bande annonce présageait une série du type Gattaca. Pour la forme, le début donne une ambiance à la Pierre Cardin avec un style futuriste austère des années 60. Personnellement, j’adore les ambiances futuriste et austère mais le rétro des bobos et des hipsters. Cette nostalgie et cette peur du futur commencent à me peser. Mais très vite au lieu de rester focalisé sur cet aspect, la série... Lire la critique de Trepalium

3
Avatar Ukyo
9
Ukyo ·

=_= Un Hunger Games français ?

L'idée de créer un mur pour séparer les gens sans travail et avec travail n'est pas réaliste. Rien n'est réaliste dans cette série. Le jeu des acteurs sont pour tous très mauvais. On croirait voir de mauvais amateurs de théâtre. Le décor, les coiffures font un mauvais copié/collé d'un Hunger Games... D'autant plus déçue que quand on me la vendu, l'idée me paraissait super... Lire l'avis à propos de Trepalium

2 4
Avatar Le Millon
2
Le Millon ·

Le personnage le plus crédible de la série est la poupée de chiffon

Un scénario d'une originalité rare, qui fait la parfaite synthèse de l'oeuvre de Georges Orwell, Ray Bradbury avec ce petit soupçon paranoïaque de Philip K. Dick. Un pitch très subtil, reprenant l'idée développée par Pierre Bordage dans Wang (le Rideau Electro Magnétique qui sépare l'humanité en deux). Des décors jamais vus auparavant. La ville froide, très Bauhaus avec le nec plus ultra du... Lire la critique de Trepalium

2 1
Avatar rivax
3
rivax ·