👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Abordons un peu le remake de la série culte des années 80 : V. Je vous en avais parlé l'année dernière avec la diffusion des premiers épisodes qui, malgré quelques défauts, étaient plutôt prometteurs. Depuis, une première saison de 12 épisodes a été diffusée et nous en sommes actuellement à la moitié de la deuxième. Cependant, là où les bases de la série d'origine pouvait donner un certain potentiel à son remake, on observe rapidement qu'on est bien loin du compte et on se retrouve encore une fois avec un remake raté. Ça ne se ressent pas vraiment sur la première saison (quoique...) car on lui laisse le bénéfice du doute, mais cette seconde saison ne nous laisse plus espérer grand chose. Je n'aime pas trop critiquer une saison avant d'en avoir vu l'intégralité, mais pour une fois on fera une exception.

En effet, au lieu de rectifier les nombreux défauts de la première saison, cette saison 2 les accentue un peu trop en abandonnant les points positifs. Commençons tout d'abord par les acteurs qui sont tous plus mauvais les uns que les autres en surjouant tous les clichés possibles et inimaginables. On a donc l'agent du FBI Erica Evans qui veut sauver le monde mais qui laisserait crever la moitié de la population pour sauver la coupe de cheveux de son insupportable môme, Tyler. D'ailleurs en parlant de ce Tyler, je n'avais pas été aussi irrité par un personnage de série depuis Nelly dans La Petite Maison dans la Niaiserie Prairie, tellement son rôle et son jeu d'acteur est à baffer. Vient ensuite Anna, la terrible reine des lézards, qui nous livre un rôle digne des méchants à la James Bond caressant leurs chats et ponctuant leurs phrases par un mouhahaha. Les autres personnages sont du même accabit, ils changent d'avis comme de chemise et passent leur temps à se trahir les uns entre les autres retirant toute crédibilité à leurs motivations (oui je m'engage corps et âme dans la résistance, comment ça ? Anna a pris mon doudou en otage, bon je vais trahir mes nouveaux copains, mais je vais essayer d'être un agent double, Oh non Anna torture mon doudou, bon je baisse ma culotte et je vais tuer ces salauds de la résistance -_-'). Pas facile pour un acteur de tirer son épingle du jeu lorsqu'on voit le traitement risible de chacun des rôles.

Bon, les acteurs ce n'est pas ça, comme on est dans de la SF, on va espérer de se consoler sur les effets spéciaux ... ou pas. En effet, les effets visuels sont toujours bien moisis, la palme revenant aux décors intérieurs des vaisseaux extraterrestres avec des incrustations dignes des clips des années 80. Je passe aussi sur les facilités et les raccourcis du scénario (ex : trouvons le terroriste le plus recherché du Effbihaiïïe, ça tombe bien il habite au coin de la rue -_-').

On peut donc constater que le show ne brille vraiment pas par sa forme, et bien il ne se rattrape vraiment pas dans le fond. On nous ressort tous les clichés bien américains tout en ne faisant pas évoluer l'histoire. La série d'origine avait le mérite d'avoir un fond plutôt intéressant, alors comme le remake a décidé de se tourner vers une réflexion mono-neuronal, si on pouvait au moins voir les visiteurs se faire éplucher ou manger des rats ça comblerait un peu le vide scénaristique. Mais bon même là-dessus ça reste mou du genou. Reste les quelques clins d'œil destinés à caresser dans le sens du poil le fan de la série d'origine avec notamment le retour de Jane Badler dans son rôle de Diana (mais qui n'a rien à voir avec la Diana d'origine). Ça permet surtout à tata Jane de mettre un peu de beurre dans les épinards étant donné qu'on n'a pas du la revoir depuis Mission Impossible : 20 après et quelques téléfilms bas de gamme. On annonce d'ailleurs le retour de Mark « Donovan » Singer qui va abandonner sa machine à coudre pour apparaître à la fin de la saison.

En effet la saison 2 n'est toujours pas terminée et on voudrait quand même savoir où la série veut nous emmener. De plus on ne connaît pas l'avenir de la série, à savoir si elle sera ou non renouvelée pour une troisième saison. Si c'est le cas ça me foutera bien les boules (cf Caprica).

Les plus :

Clins d'oeil

Les moins :

Interprétation bas de gamme
Rôles non crédibles
Effets spéciaux risibles
Histoire creuse et qui n'avance pas
Kothlis
2
Écrit par

il y a 11 ans

V
Akasuna
6
V

Critique de V par Akasuna

Remake de la vieille série V (date de 1983) un peu raté. Les effets spéciaux sont complètement dépassés, le jeu d'acteur très moyen. La seule chose qui vous fera peut-être regarder cette série, c'est...

Lire la critique

il y a 12 ans

7 j'aime

V
Herwen
10
V

V comme Vraiment deg que la série se soit arrêtée en cours de route..

Faisant fi de l'avis général, j'oserai revendiquer haut et fort que j'ai été totalement absorbée - pour ne pas dire fascinée - par ce superbe remake. La reine Anna (interperté par Morena Baccarin)...

Lire la critique

il y a 11 ans

7 j'aime

14

V
Gwangelinhael
4
V

Morena Baccarin

La seule intention inspirée de ce remake raté, est d'avoir confié le rôle d'Anna, le commandant suprême des Visiteurs à Morena Baccarin. Elle utilise sa plastique hors du commun, pour incarner la...

Lire la critique

il y a 6 ans

5 j'aime

3

BioShock 2
Kothlis
6
BioShock 2

Critique de BioShock 2 par Kothlis

L'histoire de Bioshock 2 commence plusieurs années après le premier volet. On y incarne un de ces fameux Big Daddy qui part à la rescousse de la Petite Soeur qu'il s'est juré de protéger. Le pitch...

Lire la critique

il y a 10 ans

1 j'aime

Splinter Cell: Conviction
Kothlis
8

Fisher en mode Bauer

La célèbre saga d'infiltration inspiré par Tom Clancy revient dans un cinquième épisode qui chamboule un peu tout ce qui a été fait auparavant. Délaissant un peu l'infiltration pour beaucoup plus...

Lire la critique

il y a 11 ans

1 j'aime

Breakfast Club
Kothlis
8

Coup de vieux - The Breakfast Club

« ... Ces enfants sur lesquels tu craches alors qu'ils essaient de refaire le monde n'ont que faire de tes conseils. Ils savent très bien ce qu'ils font... ». Sorti en 1985 et réalisé par le...

Lire la critique

il y a 11 ans

1 j'aime