Féminazi : l’émasculation d’un peuple

Avis sur Vikings

Avatar Damien Marbeuf
Critique publiée par le

La série relate les exploits de vikings suédois en l’an 800. Les guerriers sanguinaires traumatisent l’ensemble du continent européen. Les suèdois bottent le cul des petits anglais et des chrétiens en général. Ils adorent des dieux vengeurs comme Thor ou Odin.
On y perçoit le mode de vie très réaliste de cette communauté. « Arte » a même décidé de diffuser la série dans une optique pédagogique. Les personnages mystifiés de la série sont des personnages parfois historiques de sorte qu’il est possible d’aborder la série sous l’angle d’un docu-fiction.
On y apprend que l’objectif de vie d’un viking est de mourir au combat après avoir tué un maximum d’ennemis sur un champ de bataille. Les hommes sont ultra viriles et brutaux. Leur façon d’appréhender la mort est simplement déconcertante. Nous sommes aux antipodes de notre civilisation moderne.

C’est une civilisation où règne une violence morale et physique absolument inouïe. Ivar Ragnarsson dit « Ivar le désossé » est un handicapé qui rampe par terre dans l’indifférence de tous. Il n’hésite pas à abandonner son fils dans la forêt. Il lance cette phrase incroyable « mon fils désormais tu devra te débrouiller tout seul dans la vie ». Le fils en question est un nourisson de trois jours. Inutile de vous dire qu’on ne le verra pas grandir. Sans surprise l’enfant meurt dans la nuit mangé par des renards...

1300 ans plus tard le fémisne devient l’idéologie majoritaire en Suède. Aujourd’hui le législateur suédois interdit à un père de donner la fessé à un enfant sous peine de prison. Le peuple suédois, à la pointe du progressisme, est certainement le peuple le plus inoffensif d’europe. « C’est triste un lion qui aboie », Victor Hugo.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 181 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Damien Marbeuf Vikings