Bière, Fer & Légende

Avis sur Vikings

Avatar Silent_JayFR
Critique publiée par le

Sanguinaires blonds aux yeux saphirs, païens adeptes des bains de sang, de la bière et arborant des casques à cornes ... voici, non sans une pointe de diabolisation, un portrait tout en propagande chrétienne des vikings et de leur culture. Car le Viking est un démon, une bête sans foi ayant pillé nos côtes durant des décennies ...

Vikings retrace de manière "réaliste" la vie de Ragnar Lothbrok; roi des vikings ... ses conquêtes, ses amours, ses découvertes. Un être singulier en quête perpétuelle de savoir, de connaissance. Un fin stratège, un guerrier ne rechignant jamais à purifier la terre par le sang ...

Après les succès retentissants de Rome, Spartacus, Game of Thrones ou encore The Walking Dead, la chaîne TV HISTORY sut percevoir dans cette mythologie nordique le potentiel d'une fresque hors norme.

Vikings déferla sur les paisibles rives du petit écran en Mars 2013. Dire que l’aura de cette série côtoie si ce n’est dépasse celle de Rome n’est en aucun cas exagéré. Vikings sut imposer un style à la croisée du documentaire et de la fiction. Fondé sur les légendes de Ragnar Lothbrok, la série louvoie entre réalisme extrême et ésotérisme disséminé ici et là. Ainsi le réalisme des combats percutent les croyances aveugles du IXème siècle. L’inexplicable devenant divin … paranormal.

La force principale de la série réside dans ses personnages haut en couleur, tous développés à de rares exceptions, et dont Ragnar est le porte-étendard. La renommée de cette série se fait l’écho du bleu azur parcourant les yeux d’un Ragnar tout en nuances. Entre folie meurtrière et contrôle de soi, instincts primaires et félicité … Travis Fimmel incarne un personnage droit, torturé par ses désirs de conquête. Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Lagertha assume pleinement l’aspect “Shieldmaiden” (femme guerrière), à la fois raffinée et sauvage bien que Floki reste selon moi le protagoniste qui se démarque de la plèbe. Visionnaire, fanatique, en proie au supplice de la croyance aveugle … l’intelligence et la détresse de ce personnage transpire à l’écran. De la sorte, je pourrais citer un bon quart du casting, que ce soit le frère de Ragnar “Rollo”, King Horik ...

Là où Rome se contentait de complots et Spartacus de joutes le glaive à la main, Vikings alterne, mixe ces 2 composantes … proposant ainsi une danse politique aux doux relents macabres. L’époque se voulant frontale, les alliances se font puis explosent dans un fracas de boucliers et de lances, de sabots et de haches. Rien ne perdure. La peur, l’envie, l’orgueil se font les moteurs de l’histoire, chaque personnage agissant selon sa “destinée”, se drapant d’un background étoffé épisode après épisode. Certaines ficelles peuvent parfois sembler grossière, tout comme certains twists scénaristiques … Cependant il est primordial de situer Vikings dans le contexte de l’époque. Mortalité élevé, conflits récurrents, violence coutumière ... rappelle, tout comme dans la série “Rome”, que notre civilisation contemporaine ne s’est pas créée en un jour.

Le peuple Viking est de nature guerrière, nous pourrions même dire violente. Vivant pour les raids et le combat, souhaitant rejoindre le Valhalla donc mourir sur le champ de bataille, la série Vikings retranscrit à merveille cet état d’esprit si singulier propre à ce peuple scandinave. La peur de la mort leur semble ainsi une notion éloignée leur donnant cet élan enragé une fois la hache et le bouclier en main. La réalisation lente de la joute verbale et du complot se transforme dès lors en une frénésie de coups portés, de cris et de gerbes de sang ... le tout porté par un “Shield Wall” (mur de boucliers) … méthode ayant permis aux Vikings de terroriser les rivages européens durant des décennies.

Quant à la reconstitution historique … que dire … mise à part MERCI MERCI !!! Vikings est une ode à ce peuple bien trop longtemps considéré comme une bande de sauvages assoiffés de sang. Le Viking et sa culture sont ici représentés avec une véracité de chaque instant. Leurs croyances, leurs coutumes, leur sens de la justice … leur bestialité, leurs raids … leurs avancées en terme de navigation … cette série dépeint un peuple atypique et désormais “encré” dans les légendes.

La série TV Vikings est une claque, une pure estoque portée à grands coups de hache. Les personnages, le scénario, les affrontements … l’ensemble est orchestré de mains de maître entraînant le spectateur sur ses Drakkars à la conquête d’un petit écran bien trop longtemps colonisé par les copiés/clonés de CSI & Co.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 588 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Silent_JayFR Vikings