Avis sur

Vinland Saga par Skidda

Avatar Skidda
Critique publiée par le

Après avoir regardé des centaines d’heures de japanimation et ratissé ses catalogues, peut-être vous est-il arrivé de constater comme moi qu’un sujet particulier vous tenant à coeur n’a jamais été abordé, ou alors qu’il l’a été de façon décevante. Dans les deux cas, l’envie entretient les rêves et il est tentant de s’imaginer les miracles que peuvent produire une réalisation nipponne 2D, tout en cool et sakuga. En ce qui me concerne, l’arrivée de Vinland Saga est un souhait exaucé pour un enfant bercé par les épopées scandinaves.

Cet anime sur les vikings ne vient pas de nul part puisqu’il s’agit de l’adaptation du manga de Makoto Yukimura (Planetes) qui se base lui-même, très librement, sur l’épique islandais éponyme. Avec un environnement nordique aussi charmant que sanglant, des combats badass et une cinématographie plus d’une fois brillante, l’oeuvre raconte une aventure exaltante, bien que fort cruelle, du grand guerrier Thors et de son fils Thorfinn.

Dès les premières secondes, il apparaît évident que Vinland Saga n’est pas voué à être un documentaire réaliste étant donné les prouesses épiques de ses personnages qui tranchent leurs ennemis comme dans du beurre. Le thème viking marche surtout comme accroche de départ et en particulier durant les premiers épisodes plutôt calmes qui se passent en Islande. On trouve également ci et là des références historiques ainsi que quelques passages intéressants où les différences culturelles des peuples de cette époque (11e siècle) sont illustrées. L’un dans l’autre, si l’on voit bien que l’auteur a recherché un minimum son sujet, la base historique sert essentiellement en tant que forme et beaucoup moins en tant que fond. C’est en tout cas mon impression.

Vinland Saga se caractérise davantage en tant que série mature orchestrant la destinée d’hommes exceptionnels dans un spectacle fait de sang et de larmes. Tout comme l’Iliade chante la colère d’Achille et non la guerre de Troie, l’anime est avant tout le récit d’une vengeance, celle de Thorfinn. Certes, les drakkars, pillages et berserks font partie du paysage mais le véritable intérêt de cette série se trouve dans la construction plus subtile de l’intrigue ainsi que dans le portrait de ses personnages.

Malheureusement, l’adaptation s’arrête au premier acte du manga malgré ses 24 épisodes et en conséquence, le scénario, aussi agréable soit-il, se termine très prématurément. De plus, le jeune Thorfinn n’est quasiment pas développé malgré son statut de héros principal. Bien heureusement, nous ne devons pas nous farcir constamment un adolescent en crise, doux euphémisme, courant comme un ninja, ce grâce à la présence d’Askeladd qui se révèle être le vrai protagoniste de cette partie de l’histoire.

Je pense que cela en dit en long sur la qualité d’écriture de Vinland Saga quand ce dernier arrive à créer le personnage fictif de l’année à partir d’un meurtrier sans scrupules qui a passé sa vie à mener une bande de pilleurs et violeurs. Le fait est que depuis son rôle initial d’antagoniste charismatique et intelligent, Askeladd va se révéler être une figure bien plus complexe, habitée par autant de vertus que de vices. La véritable beauté du personnage est la manière dont il est possible de discerner graduellement ses différentes facettes et les motivations profondes qui conduisent ses actions.

Il n’y a aucun doute que Thorfinn finisse par évoluer et devenir un protagoniste mémorable. Même au stade du prologue, la narration montre une caractérisation bien pensée de celui-ci. Mais si l’on doit juger la série en tant que telle, force est de constater qu’il faut se rabattre sur d’autres éléments pour profiter pleinement de l’oeuvre. En plus d’Askeladd, on peut compter sur d’autres acteurs secondaires comme Thorkell, une force de la nature aussi brutale que sympathique, ou Canute, un prince timoré devant faire face aux cruautés d’un monde barbare.

Malgré son état inachevé, Vinland Saga reste un anime de qualité et si sa position au top de mon classement n’était pas un signe suffisant, je recommande fortement cette série. Derrière la péripétie viking remplie de violence se cache un message plus profond transmis par des personnages fascinants que j’espère bien revoir dans le futur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1144 fois
13 apprécient · 1 n'apprécie pas

Skidda a ajouté cet anime à 1 liste Vinland Saga

  • Séries
    Cover [Anime] Mes animes 2019

    [Anime] Mes animes 2019

    Malgré une présence quasiment nulle sur Senscritique j’ai tout de même pris le temps ces derniers mois de regarder des séries...

Autres actions de Skidda Vinland Saga