Mièvrerie en continue

Avis sur Violetta

Avatar dobrevaria
Critique publiée par le

Ma petite sœur et ses amies sont toutes complètement accroc à cette série. Il y a même des personnes de mon âge qui me disent que l'histoire est touchante et intéressante et autre chose du genre. Je ne sais pas dans quel monde nous sommes mais après mon visionnage, c'est très très loin d'être intéressant ou émouvant.

Nous suivons donc les aventures de Violetta Castillo, jeune adolescente pleine de mièvrerie qui retourne dans sa ville natale à Buenos Aires et qui est passionnée de musique. Celle ci a perdu sa mère qui était chanteuse alors qu'elle n'était qu'une enfant et elle a envie de poursuivre la même carrière que sa défunte mère. Elle va donc dans un studio de musique mais à l'insu de son père qui l'a surprotège et qui l'empêche de faire ce qu'elle veut en permanence.

Le scénario, est nul. Il n'y a pas d'histoire, il se passe toujours la même chose avec Violetta qui est sorti avec machin mais qui finalement aime machin, bref. Cette petite écervelée raconte pendant trois trèèès longues saisons ses petits problèmes de cœur tout en pleurnichant sans arrêt. Et si seulement ce n'était que ça...

Les personnages sont TOUS très clichés. Violetta, la gentille fille jolie, timide et talentueuse, Ludmila, la peste blonde, Leon, le beau gosse populaire, Thomas, le mec gentil et amoureux, Nata, la "servante" de Ludmila, m'enfin, bref, vous voyez le genre. Ils ne sont pas fouillés, pas attachants, ils sont vides, ils ont rien de particulier, pas le petit plus qui fait que vous appréciez ou non un personnage. Ils représentent à eux seuls le néant scénaristique de la série.

Et puis putain c'est tellement NIAIS, je crois que un tel niveau de mièvrerie n'a jamais été atteint dans une série. Ça pleure sans arrêt, ça hurle que l'amitié c'est beau et tout le blabla, ça parle de la joie de l'amour, que c'est beau d'être amoureux, que un tel ou un tel a changé la vie de un tel, y'a des "je t'aime de tout mon cœur'', "on sera ensemble pour toujours" alors qu'ils n'ont même pas encore 18 ans.

Et puis, pour certains personnages, c'est tellement exagéré que ça en est drôle ! Genre Jade qui est censé être une adulte mais qui est totalement conne, c'est clairement du forcing ou plus explicitement, du foutage de gueule. Elle évolue jamais. Du premier au dernier épisode, elle est incroyablement débile. Et puis dans cette série, c'est soit t'es con et méchant, soit t'es gentil et intelligent. Tu peux pas être entre les deux. Surtout que les "méchants" de l'histoire, ils ont AUCUNE RAISON de s'en prendre aux autres, c'est juste pour le fun.

Certains thèmes sont abordés comme la pauvreté et le l'intimidation mais c'est tellement mal développé que j'en ai eu mal au cœur. Ces thèmes sont présents juste pour être là, mais pas pour faire réellement réfléchir.

C'est filmé normalement mais y'a rien de exceptionnel. Je dois avouer que la maison de Violetta est jolie mais le reste des décors est moche, que ce soit le studio ou la chambre de l’héroïne pleurnicharde qui est abominablement rose/violette et pailletée. Les tenues des personnages ne sont pas bien mieux pour ne pas dire qu'elles sont laides. Après je veux bien être d'accord qu'on s'habille comme on veut mais là, y'a des limites.

Les personnages secondaires ne servent à rien si ce n'est qu'à créer des histoires entre eux (intérêt, ou est tu?). Le jeu d'acteur est mauvais, voir très mauvais mais nous pouvons tout de même noter que certaines musiques de la série, outre la niaiserie omniprésente des paroles, sont plutôt sympas et que les acteurs chantent plutôt bien, du moins, pour la plupart.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1543 fois
4 apprécient

Autres actions de dobrevaria Violetta