Débuts très prometteurs, conclusion franchement décevante

Avis sur WandaVision

Avatar Jan-01
Critique publiée par le

J'ai énormément aimé les premiers épisodes de WandaVision, si bien que j'ai cru un moment que cela pourrait potentiellement devenir une des mes oeuvres préférées du MCU.
Le concept peut paraître très étrange mais pour ma part je suis immédiatement rentré dans le délire et j'aimais beaucoup la direction vers laquelle le scénario s'orientait, devenant de plus en plus étrange.
J'ai adoré tout particulièrement les séquences mystérieuses glauques au possible qui tranchent brutalement avec le ton largement comique des épisodes. Il s'agissait d'inquiétants indices qui laissaient deviner que Wanda s'était coupée du reste du monde pour des raisons obscures. Le mystère s'épaississait progressivement jusqu'à que les explications soient dévoilées au bout du quatrième épisode : Wanda est devenue folle et a pris toute une ville et ses habitants en otages, ces derniers servant d'acteurs dans la sitcom qu'elle a inventé et dans laquelle elle peut vivre sa vie rêvée avec l'androïde qui lui sert d'époux. Comme je m'y attendais à l'annonce de la série, le but est donc pour elle de faire le deuil de Vision, décédé dans Avengers: Infinity War.

Comment cela allait-il finir ? Est-ce que Vision finirait par découvrir la vérité sur ce monde et confronterait Wanda pour lui faire retrouver la raison ? Est-ce que le Docteur Strange débarquerait pour régler la situation et par là même introduire "Doctor Strange and the Multiverse of Madness", prochain film du MCU ? Est-ce que les X-Men allaient être introduits dans ces circonstances ?
Oui ce serait du gros fanservice, mais ne faisons pas semblant d'ignorer que le principe même du MCU repose sur du fanservice.

L'idée que Wanda puisse sombrer dans le côté obscur et devenir un des prochains grands méchants du MCU me plaisait également beaucoup (elle aurait toutes les raisons du monde pour le justifier, elle est un des plus puissants personnages de l'univers, et ça aurait été un superbe retournement de situation).
Tout cela pour dire que j'étais vraiment très enthousiaste et attendait impatiemment le fin mot de l'histoire.
Et pourtant je n'ai mis que 7/10.

Les trois derniers épisodes ont été quelque peu en dessous de mes attentes et ont (je trouve) gâché la fin. Je fais une exception pour la partie de l'épisode 8 consacrée à l'exploration des souvenirs de Wanda qui était interéssante et plutôt touchante. Mais je ne vous cache pas ma déception face aux conclusions données :
- Wanda n'est pas la véritable méchante de la série. Ce rôle revient à une autre sorcière sans grande importance et qui n'a pas le temps de représenter une menace tangible. Et du côté du S.W.O.R.D, il y a une caricature de méchant homme blanc cinquantenaire (toujours) qui n'apporte rien au scénario si ce n'est des temps morts où on s'ennuie (j'y reviendrai juste après).
- Retombant dans les pires travers de Marvel Studio, l'intrigue est encore une fois résolue à la suite d'un combat Dragon Ball Z en images de synthèses.
- J'en profite pour dire que personne n'en a jamais rien eu à cirer des enfants de Wanda et Vision. Dès le début on sait que ce ne sont pas vraiment leurs enfants et qu'ils n'ont aucun avenir dans la suite du MCU. Les voir kidnapper par la méchante ne m'a donc fait ni chaud ni froid.
- Le grand caméo que Paul Bettany nous teasait n'est que : Paul Bettany en blanc (personnage inutile). Aucune apparition (même brève) d'un poids lourd de l'univers Marvel, aucune référence au multiverse, aucune référence aux X-Men.
- Et non, on découvre que Quicksilver n'est pas vraiment LE Quicksilver des films X-Men mais un simple bonhomme qui lui ressemble et dont le nom est une blague grotesque aussi bien en VO qu'en VF. Les chances de voir Evan Peters reprendre le rôle de Quicksilver dans le MCU sont réduites à néant.

La partie parallèle à l'histoire principale est conceptuellement bien pensée mais inutilement élaborée. Elle se concentre beaucoup trop sur les brouilles internes à l'équipe militaire qui surveille Wanda, opposant principalement Monica Rambeau (personnage oubliable du très oubliable Captain Marvel, je pense sincèrement qu'il eut été préférable qu'elle disparaisse de l'intrigue après avoir été éjectée du "dôme" à la fin de l'épisode 3) et Darcy (comic-relief des deux premiers films Thor que personne n'aimait) au méchant directeur du S.W.O.R.D (le fameux "méchant homme blanc cinquantenaire"). Il n'était pas nécessaire de consacrer autant de temps à cette sous-intrigue qui ne mène nulle part : tous leurs plans échouent, le méchant directeur est ridiculement méchant, et la plupart du temps on s'ennuie et on aimerait vite revenir à Wanda.

Bref, je continue de penser que les six premiers épisodes sont réussis, mais les trois derniers ont apporté leurs lots de déceptions et ont gâché tout le potentiel de ce qui était jusque-là une série prometteuse ayant le potentiel pour démarrer une nouvelle ère du MCU.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 81 fois
1 apprécie

Jan-01 a ajouté cette série à 1 liste WandaVision

Autres actions de Jan-01 WandaVision