Un voyage dans la folie des sitcoms US magistral et addictif !

Avis sur WandaVision

Avatar Charlotte Camden
Critique publiée par le

Malgré mon retard concernant le visionnage des 2/3 des films du MCU, j'ai jeté mon dévolu sur la 1e série Disney+ consacrée à l'univers Marvel, la mini-série WandaVision sortie en début d'année. Conçu de manière à ce que les novices puissent prendre le train en marche, le programme peut aisément se voir et se comprendre même si on n'est pas à jour, des rappels étant insérés dans l'intrigue. Il paraît que WV est devenue la série la plus regardée au monde... ben je vais être raccord, encore une fois, mais face à l'extraordinaire qualité du show, y a de quoi ! Décidément, Disney+ a mis la barre très haut côté séries avec LOKI, THE MANDALORIAN et donc WandaVision.

En 9 épisodes, la série revisite et rend hommage à la culture de la sitcom US, un véritable tour de force ! Oscillant entre parodies, études et questionnement métaphysique, c'est l'occasion de se reprendre un bon gros shoot de nostalgie avec Ma Sorcière bien-aimée, Happy Days, Malcolm, Modern Family et les sitcoms des 1980's... Tous les codes y sont repris, ponctués de nombreux easter eggs, un pur régal !

L'action prend place après le dernier film AVENGERS : ENDGAME (avec quelques références à AVENGERS : L'ERE D'ULTRON). Mais ça on le comprend par la suite.
Wanda et Vision sont deux Avengers, amoureux. Elle, Wanda, une mutante aux super-pouvoirs (la future Sorcière Rouge) et lui, l'ancien "ordinateur" d'Iron Man, Jarvis, devenu Vision, un androïde bien badass.
Wanda et Vision viennent donc de se marier et s'installent dans un pavillon de la charmante bourgade Westview, dans le New Jersey. Tout se déroule comme dans les sitcoms cultes des 1950's, le couple devant dissimuler leurs pouvoirs à leurs voisins envahissants, en particulier Agnès. Mais à chaque épisode, la série prend 10 ans de plus jusqu'à ce qu'on découvre le pourquoi du comment, via des personnages extérieurs... En parallèle, Vision commence à se rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond au sein de la petite communauté... Je n'en dirai pas plus afin de ne pas spoiler les non initiés.

En un mot, j'ai adoooooooré ! Tout comme LOKI, l'intrigue est captivante et développe des enjeux capitaux par rapport aux films du MCU. J'ai aimé le fait de se focaliser sur ce couple attachant à la destinée tragique. Certes, la mini-série a pour but d'introduire la naissance de la Scarlet Witch, alias Wanda qui voit ses pouvoirs se développer considérablement et dont elle peine à en garder le contrôle, gênée en cela par ses émotions très violentes. J'ai une tendresse toute particulière pour Vision, que j'adorais sous la forme de Jarvis dans les IRON MAN. Une intelligence artificielle dotée d'une humanité et d'un humour corrosif !

Les thématiques abordées, les connexions et les clins d'oeil sont truculents. Un détail, en particulier, m'a amusée : le cast d'Evan Peters (qu'on ne présente plus avec AMERICAN HORROR STORIES) qui incarne la doublure de Pietro, le jumeau de Wanda. Evan qui, dans les films X-MEN, a interprété ce même Pietro Maximoff alias Vif-Argent (alors qu'il s'agit d'un autre acteur dans les films de la franchise Marvel).

Enfin, le show en impose : visuellement, la maîtrise est totale ! Enchanteur, décapant, épique, par moments poignant, métaphorique... on ne peut qu'applaudir devant tant de virtuosité ! Certes, on est dans un monde de super-héros mais même si c'est estampillé Disney, il n'y a rien de mièvre. Le casting est irréprochable, tout comme les effets spéciaux, la réalisation, la musique et j'en passe. Bon, et puis ce kaléidoscope de genres concentrés en un seul programme, il fallait y penser et les parodies m'ont fait mourir de rire (Malcom et Modern Family entre autres).

En bref, j'ai passé un super moment ! Zéro ennui ! Je suis conquise !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 38 fois
Aucun vote pour le moment

Charlotte Camden a ajouté cette série à 1 liste WandaVision

Autres actions de Charlotte Camden WandaVision