Shigatsu, ballade n°1. En émotions majeures, opus final.

Avis sur Your Lie in April

Avatar Gaël_Pow
Critique publiée par le

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Introduction 
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Merveille incontestable de 2015 qui est pour le moment THE coup de cœur de cette année (et qui sera difficilement délogé!). J'ai bien entendu vu l'intégralité en une journée n'ayant hélas pas pu m'arrêter (22 épisodes quand même !).
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Scénario ~ ★★★★★
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Synopsis : Ancien prodige du piano jusqu'à ses 12 ans, Kosei Arima, jeune adolescent de maintenant 14 ans, a perdu son don incontesté pour le piano depuis la mort de sa mère. Il n'entend plus les sons de ce qu'il joue et voit depuis le monde dans des couleurs bien ternes. Il va cependant rencontrer par un beau jour d'Avril, Kaori Miyazono, violoniste de génie, qui redonnera petit à petit des couleurs à son monde, et ravivera son don pour le piano.
Sublime. A tous points de vue. J'ai rarement été marqué aussi positivement par une série. Pour différentes raisons variées d'ailleurs qui ont fait que quelques jours après l'avoir visionné, j'en suis encore tout retourné ! Mais pour l'instant revenons-en à ce qui nous intéresse. Déjà, le format : 22 épisodes. Difficilement réductible à mon sens, je suis de ce fait totalement pour.
Concernant le scénario maintenant, il est évolutif, et l'on suit une progression à la fois de l'intrigue, des personnages... de nous-même aussi. Ce qui me marque, ce sont ces histoires qui t'attirent, pas par leur caractère aguicheur et facile d'accès comme peuvent le faire de nombreux animes comme Death Note, mais bien pour leur capacité à t'étreindre et t'embarquer émotionnellement malgré toi. Combien de fois lors du visionnage de cet anime j'ai eu des frissons (pour éviter de dire que j'ai larmoyé) lors de scènes complètement lambda dans une vie de tous les jours mais qui pourtant reflètent tellement, mais tellement le positivisme dont l'anime transpire : Une discussion pleine de tendresse, une interprétation musicale, une déception ou un souvenir douloureux. Le problème (qui n'en est pas du tout un), c'est qu'on ne peut s'empêcher de s'investir dans cette histoire car tout est fait pour. Le personnage principal, acteur très présent de l'histoire et à travers lequel on voit majoritairement les événements, est très plaisant à suivre. Son passé, son présent, et son futur que l'on voit se dessiner tout au long de l'histoire... Ben tout ça, ça donne un conte, dont on attend les aboutissants avec impatience... jusqu'à certains points où les sombres desseins du destin pointent le bout de leur nez. Ce qui rend le scénario si plaisant, même si quelques lenteurs sont notables parfois, c'est sa diversité, sa capacité à surprendre et à proposer matière à ressentir. C'est typiquement le genre d’œuvre qui aurait pu être ratée par un défaut de mise en valeur de l'histoire. Fort heureusement, la narration est sublime, l'histoire passionne, fait rire, déchire, et conquis toute âme prête à se laisser aller et en profiter.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Personnages ~ ★★★★★ 
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Kaori est une bombe de positivisme et de joie de vivre. L'existence même du personnage rend tout l'anime incroyablement léger. Dès qu'on la voit, on rit (ou sourit pour les plus coincés hein), on partage ses humeurs, ses joies et ses peines. C'est un personnage qui transmet teeeeellement qu'elle en est oppressante émotionnellement. Pleine de mystères aussi, on se rend compte que toutes les choses passées sous silence sont des épée de Damoclès gentiment en attente au-dessus de nos têtes jusqu'aux surprenants éléments modificateurs du scénario. Kosei est quant à lui un personnage très intéressant et dont on peut facilement être empathique. Je l'ai trouvé très intéressant à suivre et sortant des sentiers battus de l'animation concernant le personnage masculin principal de slice of life ou romances. On notera par ailleurs que les autres personnages sont très agréables aussi, qu'ils ne sont pas délaissés et ont un réel impact sur la façon dont se déroule cette jolie histoire. Mais alors, n'y a-t-il vraiment rien à redire ?! Il existerait peut-être un manque de cohérence au niveau de l'âge des personnages. Je veux bien être d'accord sur le fait que le côté musicien prodige peut amener à une piété intellectuelle et morale précoce, mais ils ont 14 ans tout de même, et j'ai eu l'impression de suivre des jeunes de 17-25 ans. Certes, il y a des choses qui montrent que ce sont bien des enfants. Mais ils ont 14 ans, et à cet âge, je doute que la façon d'être et de réfléchir puisse être aussi élaborée que celle présente dans l'anime. Je conviens toutefois que je chipote énormément sur ce fait, mais quitte à faire une critique, chipotons ! (quel mot horrible)
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Graphismes ~ ★★★★★★ !
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
On va pas y aller par 4 chemins, c'est superbe. Que ça concerne la mise en scène et ses décors, l'originalité graphique, le chara design... Tout tout tout est un plaisir pour les yeux et sans en faire des tonnes, à l'image de l'histoire.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Musique ~ ★★★★★★ !
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Cette note pourrait paraître évidente mais pas du tout. D'une part, les musiques choisies des récitals (Chopin et sa clique) sont pertinentes et recherchées afin de coller avec les moments de l'histoire. Mais alors l'OST, elle est absolument bluffante dans son intégralité, totalement en accord avec l'univers musical de l'histoire. Sage avisé sera celui qui prendra une heure ou deux pour l'écouter, elle est magnifique.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Intérêt ~ ★★★★★★ !
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Quand je pense que je suis tombé sur cet anime complètement par hasard et que j'aurais pu ne jamais l'avoir connu... Shigatsu Wa Kimi no Uso est incontestablement un chef d'oeuvre, une expérience riche en émotions dont on ressort difficilement indifférent. Comment exprimer à quel point cet anime est vivifiant ? Je crois qu'une réponse odieusement simple mais vraie s'impose : Regardez-le. Être réceptif au domaine de la musique est un plus, et bien que tout profane pourra en profiter tout autant, ce seront les plus ouverts qui auront le plaisir de profiter de tout l'univers musical de l'oeuvre. Mais à côté de ça, ce sera bien toi, oui toi cher lecteur qui devra te faire ton opinion sur ce que tu vas vivre et comment tu l'auras vécu. Quand bien même je pourrais être l'homme le plus objectif de la terre, il m'est impossible de produire quelque chose, dans ce que j'en pense globalement, qui sorte du domaine de mon interprétation et de ma subjectivité. C'est un peu ça toute la beauté de cet anime. Qu'en penserez-vous ? A quel point aurez-vous apprécié l'anime et de quelle façon ? Il en fusent tellement de choses bonnes et positives que quiconque aura l'intention (louable) de visionner cette œuvre y trouvera son compte d'une manière ou d'une autre. Personnellement, je suis tombé sous son charme... et vous ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2166 fois
15 apprécient

Autres actions de Gaël_Pow Your Lie in April