Cela fait un petit moment que je suis fasciné par l'univers d'Orelsan : les textes, l'univers des Casseurs Flowters, cette dégaine, cette authenticité, "Comment c'est loin" etc..

Quand j'ai appris que tout avait été filmé par Clément le frère d'Orelsan depuis longtemps je me suis dit "Tiens ça peut être intéressant"

Et voilà j'ai enchaîné l'intégralité.

Déjà je pense que ce documentaire est unique : c'est courant d'avoir des archives dans des docs sur des artistes, photos, courts extraits vidéos... Mais avoir filmé autant de choses, en étant persuadé que son frère va percé et avoir accès aujourd'hui à ces images fait déjà en soi une empreinte unique à cette série.

J'adore le traitement qui a été apporté : tout est entièrement authentique. Que ce soit les archives ou les plans plus récents on est devant le récit de la vie d'une bande de potes et d'une famille dans une intimité rare, mais pas intrusive.

La balance de ce que Clément Contentin a voulu nous montré est juste dingue. Avoir une discussion naturelle entre Orelsan et sa mère allongée dans le canapé, ou voir les deux frères s'être pété le dos en dormant dans le lit de la grand mère, ou encore ces soirées qu'on a tous connu en campagne entre potes a geeké, glander et se marrer rends le tout charmant, simple mais sans jamais tombé dans une mise en scène.
Le rôle du réalisateur, pote, frère, etc.. de cette fable incroyable, rends le tout simplement intime et authentique comme jamais on a vu dans un doc.

Mais en plus d'être unique, cette série documentaire est juste très bien montée, rythmée. L'habillage, la narration (franchement géniale) les interviews, sont vraiment au service du récit. On accompagne cette bande de potes comme si on y était, et l'immersion est là.

Je pense vraiment que c'est un documentaire exceptionnelle et unique. Ça n'est pas parfait certe mais c'est vraiment un travail exceptionnel (et qui a dû être périlleux j'imagine)

je pense que ça ne s'adresse pas uniquement aux "fans" d'Orelsan. C'est une fable moderne, une histoire je pense presque universelle dans laquelle beaucoup de gens peuvent trouver ce qu'ils veulent : des souvenirs d'enfance ou d'adolescence, des rêves perdu de réussite ou de reconnaissance..

Juste bravo

Clovis_Blues
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 15 octobre 2021

17 j'aime

Orelsan : Montre jamais ça à personne
Clovis_Blues
8

Ils sont cools

Cela fait un petit moment que je suis fasciné par l'univers d'Orelsan : les textes, l'univers des Casseurs Flowters, cette dégaine, cette authenticité, "Comment c'est loin" etc..Quand j'ai appris que...

Lire la critique

il y a 10 mois

17 j'aime

Orelsan : Montre jamais ça à personne
Heurt
3

Difficile d'être clément avec Orelsan

Ces gars rêvent comme des milliers d'autres d'être sur le devant de la scène. Et comme des milliers d'autres musiciens, leur entourage les trouve géniaux. Orelsan est un mauvais parmi les médiocres...

Lire la critique

il y a 8 mois

14 j'aime

6

Orelsan : Montre jamais ça à personne
Disco_Jesus
9

Dis la verité

Cette série est vraiment une réussite pure et simple. Il faut dire que le principe est déjà fantastique, et je pense ne pouvait pas me décevoir, 3000 heures de rushs qui montrent l'ascension d'un...

Lire la critique

il y a 10 mois

13 j'aime

Matrix Resurrections
Clovis_Blues
6

Pourquoi ?

Je vais essayer de faire une critique courte en deux parties (sans spoilers puis avec).Évidemment je suis Fan de Matrix. j'ai adoré la première trilogie que j'ai d'ailleurs re-visionné avant.je...

Lire la critique

il y a 8 mois

10 j'aime

3

Héros modestes : Ponoc Short Films Theatre
Clovis_Blues
5

Vitrines Modeste

Le tout jeune studio Ponoc livre ici, comme beaucoup de nouveaux studios d'animations, une série de courts métrages, servant à montrer au public et aux professionnels leur palette de savoir...

Lire la critique

il y a 3 ans

5 j'aime

Doctor Strange in the Multiverse of Madness
Clovis_Blues
6

Multiverse of Raimi

Que dire sur ce film... Autant de gros points positifs que de gros points négatif..D'abord, il faut avouer que je suis surpris. Le film est déroutant au milieu de ce qui existe déjà dans le...

Lire la critique

il y a 3 mois

4 j'aime