Collection de steka

As Bestas
7.6

As Bestas (2022)

film de Rodrigo Sorogoyen avec Denis MĂ©nochet, Marina FoĂŻs, Luis Zahera

steka a mis 4/10.

Hearing Music
7.1

Hearing Music (2016)

album de Joanna Brouk

steka a mis 8/10, l'a ajouté à sa liste Mais qu'est ce que c'est ?, l'a ajouté à sa liste Liens musicaux et l'a ajouté à sa liste Un peu de calme et d'intériorité dans un monde de brutes.

Gangrène
7.2

Gangrène (2020)

album de AUSGANG

steka a mis 7/10.

Émanciper l'émancipation

Émanciper l'émancipation (2018)

livre de Jean-Pierre Garnier

steka l'a mis en envie.

Résumé : Bien connu pour sa critique sans concession de la gauche pseudo-contestataire, Jean-Pierre Garnier s'attelle ici à un travail de reconstruction théorique. Autant fidèle à Marx qu'au mouvement anarchiste, il arrache l'idéal d'émancipation du champ sociétal et réformiste, où on l'enferme habituellement, pour lui redonner tout son éclat social et révolutionnaire. Tirant le bilan des luttes et des espoirs qui ont traversés le 20e siècle, il mobilise la pensée d'Henri Lefebvre qui sut déceler les impasses des politiques prétendument émancipatrices. S'opposant plus que jamais à l'intellectualisme bavard, il affirme que tout idéal émancipateur authentiquement progressiste ne saurait se situer ailleurs que sur le terrain de la politique et du social, pour constituer ce qu'il nomme une utopie concrète.

Fragment sur Casanova

Fragment sur Casanova

livre de Prince De Ligne

steka a mis 6/10.

Résumé : Extraits sur Casanova des Mémoires et mélanges historiques et littéraires de Charles-Joseph, prince de Ligne. Le Prince de Ligne (1737-1814) a souvent croisé la route de Casanova au cours de ses pérégrinations à travers les différentes cours d’Europe. Représentant de l’esprit raffiné et libertin, il s’entendait à merveille avec Casanova, dont il a laissé ce portrait pris sur le vif plein de finesse, à la fois caustique et admiratif, qui constitue un témoignage irremplaçable sur l’aventurier vénitien.

Refuser de parvenir

Refuser de parvenir

Idées et pratiques

livre de Collectif

steka a mis 7/10 et l'a ajouté à sa liste Contre la domination.

Résumé : Nous vivons aujourd'hui sous l'injonction de la réussite. Réussir, c'est se livrer corps et âme à la compétition pour se hisser au-dessus des autres. Certain.e.s, pourtant refusent de gravir les échelons et de se compromettre avec le pouvoir. Le refus de parvenir a été et reste largement pratiqué et discuté au sein du mouvement anarchiste, depuis Michel Bakounine, Élisée Reclus et Emma Goldman jusque dans les luttes actuelles, en passant par les syndicalistes révolutionnaires. Ce recueil, qui compile contributions originales, entretiens actuels et traductions inédites, propose de découvrir différents aspects de ce principe d’insoumission. "Tant que notre triomphe ne sera pas en même temps celui de tous, ayant la chance de ne jamais réussir !" Élisée Reclus

Elisabeth Dmitrieff, aristocrate et pétroleuse

Elisabeth Dmitrieff, aristocrate et pétroleuse

livre de Sylvie Braibant

steka l'a mis en envie, l'a ajouté à sa liste Paris, la Commune -1871 et l'a ajouté à sa liste De quelques femmes remarquables ....

Résumé : En 1868, du palais paternel de Saint-Pétersbourg, Élisabeth s'embarque pour l'Europe. Elle a 17 ans. A Genève, elle rencontre Bakounine et rejoint l'un des groupes de la première Internationale. En 1870, elle est à Londres où elle rencontre Karl Marx et ses filles. En mars 1871, elle a 20 ans, elle est à Paris où elle participera activement à la Commune de Paris.

Une guerre d'extermination, Espagne 1936-1945
5.5

Une guerre d'extermination, Espagne 1936-1945

livre de Paul Preston

steka a mis 6/10, a écrit une critique, l'a ajouté à sa liste La guerre sociale en Espagne et l'a ajouté à sa liste Formes de la domination et du totalitarisme.

Résumé : Espagne, 1936 : le général Franco déclenche un coup d'État contre le gouvernement de Front populaire qui plonge le pays dans une guerre civile de près de trois années. Cette guerre a fait plusieurs centaines de milliers de morts, hommes, femmes et enfants, et jeté sur les routes plus d'un demi-million de réfugiés, contraints à l'exil. L'auteur démontre, point par point, en quoi cette guerre civile a mis en œuvre toutes les logiques et pratiques de l'extermination de masse : exécutions sommaires par milliers, procès factices, torture et viols systématiques, emprisonnements abusifs...

Adults in the Room
6.6

Adults in the Room (2019)

film de Costa-Gavras avec Christos Loulis, Alexandros Bourdoumis, Ulrich Tukur

steka a mis 6/10 et l'a ajouté à sa liste Visages de la domination.

Le Mur énergétique du capital

Le Mur énergétique du capital (2021)

Contribution au problème des critères de dépassement du capitalisme du point de vue de la critique des technologies

livre de Sandrine Aumercier

steka l'a mis en envie.

Résumé : Le capitalisme est le premier régime de l'histoire à acheminer le monde vers un gouffre énergétique qu'il perfectionne en intégrant la contrainte d'efficience énergétique à son axiome initial. La crise énergétique et ses retombées écologiques constituent partout le mur externe du métabolisme capitaliste. Pourtant, la thèse, jamais démentie par le marxisme traditionnel, de la réappropriation des moyens de production par les forces productives, reste largement partagée.Dans l'horizon d'un dépassement véritable de la forme de vie capitaliste, l'abolition du travail ne peut que signifier aussi la fin des technologies qui en ont indissociablement accompagné le développement, sous peine de réitérer une énième critique tronquée du capitalisme. Seule une exigence d'émancipation portée jusqu'à cette pointe pourrait à la fois cesser de consumer sans limites le monde matériel et offrir les bases sociales d'une autonomie retrouvée des techniques et des activités de production.

L'Album de KyĹŤsai

L'Album de KyĹŤsai

livre de Kawanabe KyĹŤsai

steka l'a mis en envie, l'a ajouté à sa liste Le Japon en ses œuvres et l'a ajouté à sa liste L'art de l'estampe au Japon.

Résumé : Kawanabe Kyôsai (1831-1889) fut un esprit satirique et insolent à l'égard de son époque, son goût pour la boisson et la caricature lui valurent la prison. Mais il était aussi considéré comme l'unique successeur de Hokusai et le meilleur artiste de son temps. Dans cet album, il se montre un peintre fantasque et moqueur qui joue avec les croyances et les légendes liées au bouddhisme et au shintoïsme. Enfants, vieillards, animaux, dieux, personnages démoniaques s'amusent et dansent sous son pinceau. Le rire de Kyôsai est tendre et malicieux, c'est un rire de liberté où les dieux se mêlent aux humains, qui s'interroge aussi sur les bouleversements accompagnant l'entrée du Japon dans la modernité, en cette fin de l'ère Meiji.

Victus
7.9

Victus (2012)

Barcelone 1714

livre de Albert Sánchez Piñol

steka a mis 7/10.

Résumé : Longues jambes, torse svelte, cheveux couleur de jais, par un matin froid de mars 1705, un gamin de quatorze ans, son baluchon sur l’épaule, approche des trois tours noires du château de Bazoches. Sa dernière incartade chez les carmélites de Lyon – passablement éméché, il avait pris d’assaut un corbillard pour rentrer au couvent – lui a valu d’être expédié auprès de Vauban pour apprendre l’ingénierie militaire ; et c’est ainsi que le périple commence. L’enfance à Barcelone, les années d’instruction en Bourgogne, l’engagement successif au sein des deux coalitions européennes qui convoitent la couronne d’Espagne lors de la guerre de Succession, jusqu’au siège de sa ville natale et au massacre qui entraîne la reddition de Barcelone le 11 septembre 1714 : sans rien omettre de ses frasques, un vieillard cynique et désabusé dicte, depuis son exil viennois, les Mémoires d’un picaro qui a écrit l’Histoire. Satire historique et roman des passions humaines, Victus interroge les versions officielles des deux camps en donnant la parole aux véritables acteurs : les chefs de guerre, mais aussi l’armée des sans-grades qui ont défendu leur liberté jusqu’à la mort. De cette épopée vibrante et fantastique (presque) tout est vrai et tout est pourtant parfaitement invraisemblable. Barcelone l’irréductible, qui a tenu tête à deux empires et contenu pendant un an le plus effroyable des sièges, essuie la plus héroïque des défaites. Et entre rires et larmes, en lieu de tragédie, on se prend à croire au drame.

Les Fils de la nuit
8.1

Les Fils de la nuit

livre de Antoine Gimenez

steka l'a mis en envie et l'a ajouté à sa liste La guerre sociale en Espagne.

Résumé : La première partie de cet ouvrage est constituée du manuscrit original des Souvenirs de la guerre d'Espagne, d'Antoine Gimenez. Il y conte tout ce qu'il a vécu au sein de la colonne Durruti, entre 1936 et 1938, sur le front d'Aragon. La seconde partie est consacrée à une étude critique du Groupe International de cette colonne (cantonné à Pina de Ebro), portant sur les principaux épisodes de la guerre dans sa zone d'intervention, sur les collectivités paysannes et, plus généralement, sur les groupes de francs-tireurs, les " Fils de la Nuit ", qui furent formés sous le contrôle des colonnes.

Les Limites de l'intégration

Les Limites de l'intégration (1969)

L'homme unidimensionnel dans la société de classe

livre de Paul Mattick

steka a mis 8/10 et l'a ajouté à sa liste Critique de la logique et de la raison marchande.

Résumé : En 1964, Marcuse publie L’Homme unidimensionnel dans lequel il analyse les mutations de la consommation et la réalisation d’un consensus social-libéral épuisant la critique et les potentialités révolutionnaires : la classe ouvrière aurait été parfaitement intégrée au processus de stabilisation de la société de classe, déplaçant l’enjeu révolutionnaire vers les marginaux, la contre-culture et l’intelligentsia. Paul Mattick (1904-1981), un des plus grands penseurs marxistes et conseillistes américains, y répond en montrant les limites de l’intégration prolétaire dans le capitalisme. Un texte de 1969 d’une actualité déconcertante au regard des soulèvements populaires contemporains de par le monde.

La Liberté dans le coma

La Liberté dans le coma

livre de Groupe MARCUSE

steka a mis 8/10, l'a ajouté à sa liste SENSCRITIQUE me ruine, l'a ajouté à sa liste - - Ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire - - C’est plus prudent ! et l'a ajouté à sa liste Essais sur le capitalisme tardif au troisième millénaire.

Résumé : Ce livre s’interroge sur les conséquences de l’informatisation du monde et de la traçabilité systématique de nos faits et gestes et réfléchit aux moyens de s’opposer au fichage généralisé. La Liberté dans le coma est le deuxième ouvrage du groupe Marcuse (Mouvement autonome de réflexion critique à l’usage des survivants de l’économie), après De la misère humaine en milieu publicitaire, paru aux éditions La Découverte en 2004 (réédition en 2010).

Fragments Ă©pars pour un anarchisme sans dogmes

Fragments Ă©pars pour un anarchisme sans dogmes

livre de Tomás Ibáñez

steka l'a mis en envie.

Résumé : Il n'y a aucun principe absolu, il n'y aucun critère qui ait des fondements fermes et définitifs ; les êtres humains ne peuvent chercher refuge dans rien qu'ils n'aient produit eux-mêmes. Il faut en finir avec la recherche de cohérences doctrinales impeccables, douter face à tout discours qui dissimule ses contradictions internes au lieu de les proclamer et regarder avec horreur les utopies qui rêvent de sociétés parfaitement harmonieuses. Subvertir les fonctionnements habituels et les usages établis, occuper les espaces, transformer les lieux de passage en lieux de rencontre et de parole, tout cela délie une créativité collective qui invente immédiatement de nouvelles manières d'étendre cette subversion et de la faire proliférer. Agiter les eaux de l'anarchisme pour qu'elles ne s'assoupissent pas dans un sommeil complaisant et ne cessent jamais d'être turbulentes. Rien ne saurait être remis au lendemain de la révolution, car elle n'est pas située dans l'avenir, elle n'a que le présent pour unique demeure et elle se produit dans chaque espace et chaque instant que l'on parvient à soustraire au système. La révolution n'est plus un but à atteindre, elle est toute dans le trajet lui-même.

Pancho Villa
8

Pancho Villa (2006)

Roman d'une vie

Pancho Villa: una biografĂ­a narrativa

livre de Paco Ignacio Taibo II

steka a mis 8/10, a écrit une critique, l'a ajouté à sa liste Eléments d'une conscience critique, l'a ajouté à sa liste De la stratégie et de son usage, l'a ajouté à sa liste Essais biographiques et analyses d'oeuvres, l'a ajouté à sa liste Faire l'histoire ? et l'a ajouté à sa liste D'autres mondes ....

Résumé : Personnage mythique, héros de cinéma, de bandes dessinées et de chansons, Pancho Villa est au cœur de nombreux récits légendaires qu'il a parfois lui-même racontés ou suscités, et qui sont si variés qu'il semble impossible de les démêler. Confronté au manque de fiabilité des témoignages et des sources, Paco Ignacio Taibo s'efforce donc de "tendre l'oreille au cœur de cette rumeur immense et interminable ", avec " l'impression d'y être arrivé, mais pas toujours ". Il en découle pour lui la seule approche possible, celle de la biographie narrativa. Revendiquant sa fascination, il sait qu'il devra aussi être romancier pour cerner au plus juste son personnage, celui qui est devenu l'emblème d'une révolution et l'inspirateur de beaucoup d'autres. " Ceux qui aimeraient que le passé fonctionne comme une Bible, un guide routier, une leçon transparente, un manuel permettant de corriger le présent se trompent de livre ", prévient Taibo. " Le passé est cette histoire chaotique qu'on lit de façon conflictuelle dans le présent... Partons du postulat que Pancho Villa ne mérite pas une version édulcorée de lui-même, pas plus que ne la mérite l'auteur de ces lignes, pas plus que ne la méritent évidemment les lecteurs.

Guerilla dans le désert (1916-1918)

Guerilla dans le désert (1916-1918)

suivi de : l'Orient en mutation

livre de T. E. Lawrence

steka a mis 8/10 et l'a ajouté à sa liste De la stratégie et de son usage.

Résumé : Les écrits politiques de l'auteur rédigés au lendemain de la première guerre mondiale concernant les problèmes politiques et diplomatiques liés au conflit. Le second texte, qui analyse l'évolution probable de l'Orient après cette guerre, est d'une intuition remarquable et conclut à l'inutilité du maintien de liens coloniaux.