Top 50 des meilleurs livres du XVII° siècle

Voici la liste des meilleurs livres du XVII° siècle. Ce top a été réalisé grâce aux réponses des utilisateurs de SensCritique. Influencez les résultats de ce sondage en participant dès maintenant.

79 membres ont répondu

Le Cid
7.3
2.

Le Cid (1637)

Sortie : 1637 (France). Théâtre

livre de Pierre Corneille

Résumé : Don Diègue et le comte de Gomès projettent d’unir leurs enfants Rodrigue et Chimène, qui s'aiment. Mais le comte, jaloux de se voir préférer le vieux don Diègue pour le poste de précepteur du prince, offense ce dernier en lui donnant une gifle. Don Diègue, trop vieux pour se venger par lui-même, remet sa vengeance entre les mains de son fils.

Aussi présent dans :

- Les meilleures pièces de théâtre

- Les lectures forcées et finalement adorées

- Les meilleures histoires d’amour dans la littérature

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les livres les plus appréciés à l'école

- Les meilleurs livres français

- Les livres les plus souvent relus

Dom Juan
7.2
3.

Dom Juan (1665)

Sortie : 1665 (France). Théâtre, Romance

livre de Molière

Résumé : Courtisant et rejetant toutes les femmes, sourd aux prières de son père et de son épouse, Dom Juan court à une mort certaine, prix de son libertinage.

Aussi présent dans :

- Les meilleures pièces de Molière

- Les meilleures pièces de théâtre

- Les lectures forcées et finalement adorées

- Les livres les plus appréciés à l'école

- Les meilleurs livres de moins de 200 pages

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les meilleurs livres français

- Les livres les plus souvent relus

- Les meilleurs classiques de la littérature

Hamlet
8.2
4.

Hamlet (1603)

(traduction Jean-Michel Déprats)

The Tragedy of Hamlet, Prince of Denmark

Sortie : 2002 (France). Théâtre

livre de William Shakespeare

Résumé : Peu de temps après la disparition mystérieuse du roi du Danemark, Hamlet vit très mal la montée sur le trône de Claudius, le frère du défunt roi.

Aussi présent dans :

- Les meilleures pièces de William Shakespeare

- Les meilleures pièces de théâtre

- Les meilleurs classiques de la littérature

- Les meilleurs livres de moins de 200 pages

- Les livres les plus souvent relus

- Les meilleurs livres britanniques

- Les lectures forcées et finalement adorées

- Les livres les plus appréciés à l'école

- Les meilleurs livres pour adolescents

Macbeth
8.1
5.

Macbeth (1623)

(traduction Jean-Michel Desprats)

Sortie : 2002 (France). Théâtre

livre de William Shakespeare

Résumé : Le général écossais Macbeth revient du combat où il a vaillamment défendu son seigneur Duncan quand, en pleine lande, trois sorcières apparaissent et lui annoncent qu'il deviendra roi. Lorsque Duncan lui rend visite pour le récompenser de sa bravoure, Macbeth, hanté par la prédiction des sorcières et poussé par sa femme, tue son hôte et s'empare du pouvoir. En proie au remords, le couple sombre peu à peu dans la folie...

Aussi présent dans :

- Les meilleures pièces de William Shakespeare

- Les meilleures pièces de théâtre

- Les meilleurs livres avec une héroïne

- Les livres avec les meilleurs méchants

- Les meilleurs livres britanniques

- Les meilleurs classiques de la littérature

- Les meilleurs livres de moins de 200 pages

- Les lectures forcées et finalement adorées

L'Avare
7.1
7.

L'Avare (1668)

Sortie : 1668 (France). Théâtre

livre de Molière

Résumé : " La peste soit de l'avarice et des avaricieux ! "... Car tous ceux qui ont le malheur de fréquenter Harpagon ont à se plaindre de lui, tous ont à subir la tyrannie de ce vieillard rongé par le désir de posséder toujours plus d'argent et d'en dépenser toujours moins. L'Avare refuse à ses enfants des mariages d'amour et impose à tous les pires supplices au nom de cet argent qu'il entasse dans sa " chère cassette ". Mais un jour, la cassette disparaît...

Aussi présent dans :

- Les meilleures pièces de Molière

- Les meilleures pièces de théâtre

- Les livres les plus drôles

- Les livres les plus appréciés à l'école

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les lectures forcées et finalement adorées

- Les meilleurs classiques de la littérature

Don Quichotte
7.9
9.

Don Quichotte (1615)

(traduction Jean-Raymond Fanlo)

El ingenioso hidalgo Don Quijote de la Mancha

Sortie : 2008 (France). Roman

livre de Miguel de Cervantès

Résumé : Ce roman retrace les voyages et les aventures de Don Quichotte et Sancho Panza. Don Quichotte est un Hidalgo (gentilhomme de la noblesse) obsédé par la chevalerie et Sancho Panza, un paysan obsédé par la nourriture, est son écuyer. Le premier est un chevalier errant et illuminé qui part combattre le mal à travers l'Espagne sur son cheval : Rossinante. Le second, tout en se remplissant la panse, sait que son maître est fou mais décide de l'aider à protéger les opprimés et à retrouver sa Dulcinée.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres espagnols

- Les meilleurs livres satiriques

- Les meilleurs pavés littéraires

- Les meilleurs livres de voyage

- Les meilleurs classiques de la littérature

- Les livres qui mériteraient une adaptation au cinéma

- Les livres les plus drôles

- Les livres à emporter dans les forêts de Sibérie

- Les livres qu'on commence mais qu'on ne finit pas

Le Misanthrope
7.5
10.

Le Misanthrope (1666)

Sortie : 1666 (France). Théâtre

livre de Molière

Résumé : Alceste hait l'humanité, l'hypocrisie, la couardise et la compromission. Mais il aime pourtant Célimène, coquette et médisante.

Aussi présent dans :

- Les meilleures pièces de Molière

- Les meilleures pièces de théâtre

- Les meilleurs livres satiriques

- Les meilleurs livres français

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les livres les plus drôles

- Les meilleurs livres de moins de 200 pages

Les Fourberies de Scapin
6.9
11.

Les Fourberies de Scapin (1671)

Sortie : 1671 (France). Théâtre

livre de Molière

Résumé : En 1671, Molière est au sommet de sa gloire d'auteur et d'acteur.Mais il est découragé, épuisé par les soucis, les cabales, la maladie. Il ne lui reste plus que deux années à vivre. Composées à la hâte comme un simple intermède, Les Fourberies de Scapin franchiront les siècles comme une de ses oeuvres les plus étourdissantes. Veut-il, avant de s'en aller, nous dire que la vie n'est qu'une farce et une tromperie ? Il endosse lui-même l'habit du valet napolitain, de ce génie de l'embrouille et de l'impudence, ivre de ruses et d'insolence, acharné à ridiculiser les vieillards et la société." C'est un rôle exténuant. J'y laisserai ma peau mais ils en auront pour leur argent. " Plus de trois siècles après, Molière nous parle encore à travers ce marginal prodigieux, pour nous contraindre au rire et au plaisir.

Aussi présent dans :

- Les meilleures pièces de Molière

- Les livres les plus appréciés à l'école

- Les meilleures pièces de théâtre

- Les lectures forcées et finalement adorées

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les livres les plus drôles

Le Malade imaginaire
7
12.

Le Malade imaginaire (1673)

Sortie : 1673 (France). Théâtre

livre de Molière

Résumé : La pièce tourne essentiellement autour d'Argan, qui est le « malade imaginaire » qui a donné son titre à la pièce. Veuf, il s'est remarié avec Béline qui simule des soins attentifs, mais n'attend en réalité que sa mort pour pouvoir hériter. Il se fait faire des saignées, des purges et prend toutes sortes de remèdes, dispensés par des médecins pédants et soucieux davantage de complaire à leur patient que de la santé de celui-ci. Toinette, sa servante, se déguise en médecin et lui dispense des conseils plein d'ironie où elle se moque du ridicule des médecins.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres sur le monde médical

- Les meilleures pièces de Molière

- Les meilleurs livres satiriques

- Les livres les plus appréciés à l'école

- Les meilleures pièces de théâtre

- Les lectures forcées et finalement adorées

- Les livres les plus drôles

- Les meilleurs classiques de la littérature française

Bérénice
7.6
14.

Bérénice (1670)

Sortie : 1670 (France). Théâtre

livre de Jean Racine

Résumé : Bérénice appartient à l'histoire romaine et orientale. Son action est sans violence, son dénouement n'est pas dicté par la passion amoureuse. Ce n'en est pas moins une tragédie: un personnel de princes et de rois fait son malheur en une série de discours réglés. C'est le personnage le plus dépendant, le moins libre, qui donne son nom à la pièce; Titus, qui congédie la femme qu'il aime, subit sans cesse le résultat de ses efforts douloureux,jusqu'au transport d'héroïsme final. Le sujet de la pièce est le renvoi de Bérénice, qui ne fait aucun doute: il est dicté par la tradition romaine. L'action se réduit à retracer les souffrances que cette nécessité entraîne: tout l'art de Racine, ici, est dans le suspens, dans le retard, dans l'attente de l'aveu et de l'adieu.

Aussi présent dans :

- Les meilleures pièces de Racine

- Les meilleures histoires d’amour dans la littérature

- Les meilleures pièces de théâtre

- Les meilleurs livres français

Envie de participer au classement ?

Partager vos connaissances en participant

Un résultat étrange ? Une idée de sondage ? N'hésitez pas à utiliser le Feedback