Avatar toslmfc

Critiques de Thomas Pouteau

@toslmfc
Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.1

Le traître : Parrain, Affranchi et repenti ?

Dans le dernier documentaire Canal+ du cycle Cinéma par... Yvan Attal, le réalisateur français clame son amour aux mythiques films de gangsters américains en passant de la trilogie du Parrain jusqu’à Les Affranchis de Scorsese. Acteur et réalisateur, Yvan Attal et son dernier film intitulé Mon chien stupide est en sortie nationale au même titre que Le Traître de Marco Bellochio, film qu’il... Lire l'avis à propos de Le Traître

1
Avatar toslmfc
9
toslmfc ·
Bande-annonce
7.4

Des mots pour soigner

Il y a trois semaines, j’ai rencontré une art-thérapeute avec laquelle j’ai donné une conférence à l’université de Brest pour illustrer le pouvoir salvateur et curatif des mots auprès des étudiants. Des mots à étendre, des mots à entendre, des mots à vrombir, des mots à dire, des mots à écrire, des mots à cracher, des mots à psalmodier. Ces lignes que je noircie, je les rédige pour éclaircir... Lire la critique de Hors Normes

Avatar toslmfc
8
toslmfc ·
Bande-annonce
7.0

Au nom de la Terre, du Fils et du Saint Nectaire

Peut-être était-il temps qu’un film aux accents graves représente les conditions des agriculteurs au cinéma. Récemment, Normandie nue avec François Cluzet ou la comédie plus gênante Roxane avec Guillaume de Tonquédec s’étaient chargés du dossier d’une manière originale mais peu perspicace. L’un profitait de la venue d’un photographe mondialement reconnu pour redonner de... Lire l'avis à propos de Au nom de la terre

4 2
Avatar toslmfc
7
toslmfc ·
Bande-annonce
6.8

Poème saturnien

Vers les étoiles Gray tisse sa toile Il n’est pas le First Man À propulser son héros dans l’infini Pas de blague, pas de vannes Il fait ça avec Gravity Une nouvelle histoire dans l’espace ? Ne me regarde pas de ton œil rouge Hal! Je te rassure le rendu est aussi badasse ! Avec une belle relation parentale.... Lire la critique de Ad Astra

Avatar toslmfc
8
toslmfc ·
Bande-annonce
7.6

Qui aurait dit qu'après l'affaire Weinstein, une main baladeuse aurait aussi bien marché ?

Pour la première fois de son histoire, la sélection parallèle du Festival de Cannes a remis le Grand Prix de la Semaine de la critique à un film d’animation réalisé par Jérémy Clapin J’ai Perdu Mon Corps. À l’opposé d’un autre film cannois, l’aseptisé Les Hirondelles de Kaboul en sélection Un Certain Regard, J’ai Perdu Mon Corps recèle d’une... Lire la critique de J'ai perdu mon corps

11 2
Avatar toslmfc
10
toslmfc ·
Bande-annonce
6.6

Freud à la sauce Tinder

Deux moi est le treizième long-métrage de Cédric Klapisch, réalisateur entre autres de L’auberge espagnole, Casse-tête chinois ou encore Un air de famille. Klapisch s’accompagne à nouveau du duo convaincant de son dernier film Ce qui nous lie, Ana Girardot et François Civil. Cette fois-ci, les acteurs ne jouent plus le rôle d’un frère et d’une sœur mais de deux voisins qui fréquentent les... Lire l'avis à propos de Deux moi

Avatar toslmfc
7
toslmfc ·
Bande-annonce
7.5

Portrait de la jeune fille en feu met l’eau à la bouche !

Madeleine de Scudéry, femme de lettres française, a dit subtilement que « comme il n’est pas aisé de cacher le feu, il n’est pas facile de cacher l’amour. » Céline Sciamma qui porte un véritable amour à ces actrices Louise Blachère, Pauline Acquart et Adèle Haenel qui jouent l’un de leur premier rôle dans Naissance des pieuvres, puis Zoé Héran jouant le rôle de Laure qui devient Mikael dans... Lire la critique de Portrait de la jeune fille en feu

1
Avatar toslmfc
9
toslmfc ·
Bande-annonce
7.5

Quand on a que l'amour...

C’était en novembre 1956, là où le récit de Cinema Paradiso commence, que le grand succès de Jacques Brel Quand on a que l’amour était interprété pour la première fois. L’amour est au cœur (eh oui) du premier long-métrage de Giuseppe Tornatore, sicilien d’origine qui dans son récit conte les souvenirs nostalgiques de Salvatore, à l’aube de son apprentissage dans la cabine de projection... Lire l'avis à propos de Cinema Paradiso

Avatar toslmfc
8
toslmfc ·
Bande-annonce
5.8

Yves : L’amour à la machine…

Cette année, au Festival de Cannes, la Quinzaine des Réalisateurs s’est ouverte avec un Jean Dujardin azimuté qui discutait avec son blouson de cuir (ma critique Le Daim, de Quentin Dupieux), et se clôture avec un rappeur raté qui devient à la merci de son frigo, dénommé Yves qui devient aussi son rival amoureux, (Yves de Benoît Forgeard). Le réalisateur français, habitué aux... Lire la critique de Yves

Avatar toslmfc
4
toslmfc ·
Bande-annonce
6.7

Réalisateurs trop studieux ?

Grand Corps Malade, poète et artiste reconnu, avait agréablement surpris le conseil de classe national en s’attaquant à la prose cinématographique en 2017. GCM, déjà accompagné par son Monsieur clip, Mehdi Idir, avait passé l’oral final en présentant un premier film à forte valeur autobiographique qu’ils nommèrent Patients .... Lire la critique de La Vie scolaire

2 2
Avatar toslmfc
6
toslmfc ·