Because you lie.

Avis sur Untrue

Avatar Shoraku
Critique publiée par le

Je fais rarement des critiques sur ce site, surtout musicales. Le manque de contenu actuel du site en est peut être la cause, ou bien tout simplement j'ai la flemme de m'étaler sur un album. Pourtant là, Untrue m'y oblige. Burial nous offre un album d'une qualité incroyable avec tout ce qui lui est propre : un style uk-garage futuriste mêlant percussions dynamiques, bruits d'ambiances somptueux (cette pluie...), basses deep qui nous plongent davantage dans l'ambiance, mais surtout des samples vocaux, mon dieu mais quels samples! Burial a ce don que possède peu d'artistes, à pouvoir assembler toutes ces sonorités pour obtenir un résultat parfait. Les voix, pitchées ou non, sont placées parfaitement et tellement bien choisies qu'elles resteront dans un coin de votre tête pendant un bon moment.
C'est donc sans prétention que Burial sort son second LP -Untrue- chez le label londonien de Kode9 (Hyperdub pour ne pas le citer).

L'album démarre tout comme son premier LP éponyme -Burial-, par une introduction nommée "[Untitled]" dont le but est de nous placer dans l'ambiance de ce qui nous attend. Une voix, quelques sons d'ambiances, et on se retrouve sur Archangel, la seconde piste. Tout le génie de Burial ressort ici. Archangel démarre sur un beat uk-garage où viennent s'ajouter des voix pitchées qui nous rentrent déjà dans la tête, suivi, comme toujours, par des samples de pluies manipulés parfaitement. Tout ce mélange se répète inlassablement avec plusieurs variations... Les quatre minutes passées nous préparent à "Near Dark", gardant la même formule que son prédécesseur, mais rajoutant toutefois des percussions "hors-séquenceur" (grosse particularité de Burial, ça aussi) qui donnent là encore une ambiance toute autre au titre. De nouveau, cet ensemble nous berce et les quatre minutes passent à vitesse éclair, on a déjà envie de la réécouter... Au tour de "Ghost Hardware".

Hop, changement de ton. C'est un son ambiant qui introduit cette piste, suivi très vite d'une voix Soul envoûtante, et manipulée à merveille. C'est au tour de la basse de faire son entrée, moins discrète cette fois mais toute aussi agréable à l'oreille. "Endorphin" poursuit sur cette voie, avec une basse plus deep cette fois, mais surtout une magnifique voix (tirée de l'ost de SH3, yep

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 606 fois
11 apprécient

Autres actions de Shoraku Untrue