Couverture Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

(1977)

Uchū kaizoku Kyaputan Hārokku

12345678910
Quand ?
7.1
  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 6
  5. 17
  6. 30
  7. 92
  8. 59
  9. 32
  10. 18
  • 257
  • 30
  • 74
  • 11

En 2977, la Terre est soumise à un ordre mondial imposé par un gouvernement dictatorial et démissionnaire. La seule solution pour lutter est de se mettre "hors-la-loi".

Match des critiques : les meilleurs avis Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale
VS
Black sails.

Avant d'être le héros préféré des petits français à partir de 1980, Albator (ou Harlock en VO), le corsaire de l'espace, eu droit à un manga en cinq volumes publiés entre 1977 et 1979. Pris par la série animée diffusée simultanément au Japon et par d'autres projets, son créateur, Leiji Matsumoto, n'eu jamais l'occasion de l'achever, laissant le manga papier sur une fin ouverte. A l'inverse de la série animée en quarante-deux épisodes, la version papier va droit à l'essentiel, ne s'encombre...

11 2
Avatar CapitaineNemo
3
CapitaineNemo
Le pirate de mon enfance est un vieux facho débile

Alors voilà, tu as adoré Albator étant gosse, le pirate de l'espace, l'Arcadia, la grosse balafre, les mystérieuses sylvidres, le dessin de Leiji Matsumot (quand même plus que pas mal) et voilà cette énorme intégrale qui sort et tu te dis chouette chouette chouette. Et là, tu te jettes à corps perdu dans le livre, tu vois apparaître ton idole, son équipage et... Bon dieu... mais... Les premiers mots du captinaine sont cryptiques... mais c'est parce qu'il est mystérieux,... Lire la critique de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

1

PostsCapitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cette BD ?
 

Critiques : avis d'internautes (14)

Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
« Albator, Albator
 ; Du fond de la nuit d'or ;
 Albator, Albator ; 
De bâbord à tribord ;
 Tu veill

Les 1100 pages de l’intégrale m’intriguaient depuis des mois. L’Albator de 1978 évoque en moi un générique inoubliable : « Le bel Atlantis est ton vaisseau ; 
Le pavillon noir est son drapeau
 ; Bibop, Nausica sont avec toi » et l’Atlantis, improbable mais magnifique vaisseau spatial, associant tourelles et coursives de cuirassé contemporain, poupe et barre de galion antique... Lire l'avis à propos de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

Avatar Step de Boisse
8
Step de Boisse ·
Du fond de la nuit d'or !

Albator en manga (je précise que j'ai lu l'intégral récemment édité chez Kana) reste un must pour tous les amateurs de manga. SF, combats spatiaux, mystères, amitiés, émotions, .... tout y passe et le tout forme un univers bien à lui qui regorge de bonnes idées. Certains chapitres sont bien évidemment plus prenants que d'autres, mais on reste assez scotché dans la lecture jusqu'à la fin, fin qui... Lire la critique de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

Avatar Vash
9
Vash ·
Nostalgie, quand tu nous tiens!

Aaaaah Albator, je me rappelle quand j'étais plus jeune et que je rentrais de cours, j'allumais très vite la télé pour regarder ce dessin animé. Ce dessin animé n'est pas vraiment de ma génération, mais les multiples rediffusions m'ont permis de grandir avec. Étant dans une période assez nostalgique, je me suis mis en tête de lire le manga, histoire de me rappeler le bon vieux temps.... Lire l'avis à propos de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

2 1
Avatar Miamsolo
6
Miamsolo ·
Découverte
Le voilà, Albator, Le CA PI TAINE Corsaire!

Rétablissons un fait tout de suite, Albator/Harlock n'est pas un Corsaire (au service d'un État, pouvoir ou gouvernement quelconque) mais bien un Pirate (au service des ses fesses!). La chose étant dite, encore quelques mots de nostalgie avant de commencer, étant pile-poil dans la génération qui a grandi avec de beau ténébreux, j'ai eu un immense plaisir à enfin connaître la fin du chapitre... Lire l'avis à propos de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

Avatar Cosmoclems
7
Cosmoclems ·
J'erre parmi les étoiles...

...et les gens m'appellent le "Capitaine Albator". C'était beau, passionnant, attirant, intriguant... Ce manga avait tout pour plaire, oui parce que la fin gâche absolument tout. Matsumoto s'est concentré principalement sur l'affrontement entre Albator et ses ennemis les Sylvidres, ce qui est positif. Évidemment, le lecteur devant 5 tomes focalisés sur cette lutte ne... Lire la critique de Capitaine Albator, le pirate de l'espace : L'Intégrale

Avatar bricojack
8
bricojack ·
Toutes les critiques du manga Capitaine Albator, le pirate de l'espace :... (14)
Vous pourriez également aimer...