Avis sur

Funérailles - La mort de Staline, tome 2

Avatar Avers
Critique publiée par le

Staline est bel et bien mort mais il terrorise encore les membres du Politburo. Béria, chef de la police secrète de l'Union Soviétique et habile manipulateur, avance ses pions à dessein d'obtenir l'essentiel du pouvoir. L'organisation des funérailles du "petit père des peuples" échoit à Khroutchev qui se serait bien garder d'un tel honneur et d'un tel piège. Des millions de personnes se dirigent sur Moscou et pour empêcher tout débordement voire toute insurrection populaire l'armée filtre ou bloque les accès et n'hésite pas à tirer sur la foule... L'évocation de ces obsèques en grande pompes et des batailles de succession dans le clan fermé du Politburo après la mort du despote donne la mesure de l'atmosphère délétère et de la violence qui régnait jusque dans la plus haute sphère du régime soviétique. Eclairant !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 113 fois
1 apprécie

Autres actions de Avers Funérailles - La mort de Staline, tome 2