Chirurgie, alcool, Orénoque intérieur, film déroutant et magnifique, violence à peine apprivoisée

Avis sur À cœur ouvert

Avatar Charybde2
Critique publiée par le (modifiée le )

Sortant en août 2012, le nouveau film de Marion Laine, la réalisatrice du magnifique "Un cœur simple" (2008), fonctionne comme la saisie d'un instant de violence et de désespoir, où l'on espère une rédemption presque magique : un récit d'une rare intensité, filmé d'une manière extraordinairement physique.

Dans cette plongée au cœur de l'histoire d'amour profonde, folle et heurtée de deux chirurgiens cardiaques, minée par l'histoire personnelle et l'explosion alcoolique, l'éblouissante, envahissante, oppressante présence hallucinée d'Edgar Ramirez modèle et rend touchants les efforts et les maladresses même du formidable personnage de Juliette Binoche, dont la vitalité tente désespérément de maintenir le couple à flot, avant qu'en s'avouant enfin vaincue, elle ne devienne le ressort du rebond final.

Film déroutant et beau, d'une violence à peine apprivoisée, qui mérite bien davantage qu'un détour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 779 fois
5 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Charybde2 À cœur ouvert