Un vilain d'envergure !

Avis sur Basil, détective privé

Avatar Hypérion
Critique publiée par le

Poursuivant ma revue de mes dessins animés préférés du studio Disney, "Basil, détective privé" a je l'avoue perdu un brin de la superbe qui persistait dans mes souvenirs de gosse. Il n'en est pas moins original, détonant, tant cette aventure et surtout ces personnages s'éloignent des stéréotypes du studio.

Disney nous avait-il déjà proposé un héros comme Basile ? Conscient de son intelligence mais imbu de lui même, obsédé par sa traque de son ennemi juré, incapable de retenir le nom de sa "cliente", prompt à la colère, l'apitoiement et la condescendance... On est bien loin des sympathiques souris de Cendrillon. Heureusement, Olivia la souricette à la recherche de son papa enlevé est tout simplement adorable, de part sa bouille et ses répliques, et la bonhomie de Dawson tempère le caractère acariatre de notre héros.

Reste le must du must : Ratigan. Le méchant pur et sans reproches. Véritable génie du mal, machiavélique et mégalomane, comploteur et roi de la pègre de Londres. Pour moi le plus grand vilain Disney, le doublage de Gérard Rinaldi pour la VF, absolument extraordinaire, aidant beaucoup...

"Basil, détective privé" a d'autres caractéristiques bien à lui. Il est avare en chansons (mais quelles chansons ! "Bye bye déjà" est tout simplement géniale, "laissez moi vous gâter" est plus qu'osée pour un public enfantin, quant à "Le grand génie du nal", c'est la chanson parfaite, introduisant parfaitement Ratigan au spectateur.), il est exclusivement nocturne, avec une histoire fondamentalement sombre... C'est surtout un véritable thriller pour gosses, avec un complot, des poursuites, un projet d'assassinat, des morts, des lieux mal famés, du chantage, une traque sans relâche...

Coup de coeur pour deux scènes : Le duel final entre Basil et Ratigan, ce dernier retournant quasiment à l'état bestial, animé d'une fureur qui fait frémir ; l'introduction du film qui nous plonge directement au coeur de l'action avec en préambule un joli moment de poésie grâce à cette poupée ballerine émerveillant Olivia d'une danse accomplie sur une mélodie mélancolique...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 316 fois
16 apprécient

Hypérion a ajouté ce long-métrage d'animation à 4 listes Basil, détective privé

Autres actions de Hypérion Basil, détective privé