Ce film est un message d'espoir

Avis sur Ce que le jour doit à la nuit

Avatar Melpomene
Critique publiée par le

Le film relate bien la situation des algériens et des pieds-noirs, la ségrégation sociale et raciale, la main mise sur les terres. Fu'ad Ait Aattou crève l'écran. Globalement, le casting est bien choisi, on retrouve Fellag qui campe un rôle de pharmacien aisé et militant. Comme tout ce qui a conduit à la guerre d'indépendance a été évoqué, la fresque historique continue avec la guerre d'Algérie, on voit les fellaghas prendre le maquis. Seuls les harkis ne sont pas mentionnés. Voilà, pour l'historique. Dès le début, on ressent une forte sympathie, un attachement grandissant pour Younès, on se sent tiraillé avec lui. Je n'ai pas lu le livre, donc je ne peux pas me prononcer sur les libertés qui ont été prises ou non par rapport à l'histoire originale. Je trouve que tout est évoqué dans ce film, le désir de réconciliation est le plus fort.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 360 fois
1 apprécie

Autres actions de Melpomene Ce que le jour doit à la nuit