Avis sur

Compliance

Avatar Malipit
Critique publiée par le (modifiée le )

Selon les dires de ma petite amie, la bande-annonce donnait envie, voilà pourquoi nous sommes allé le voir. Mais quelle déception.
Pourtant l'idée de départ était bonne: Un mec appele un fast-food dans l'optique d'un canular. Au téléphone il se fait passer pour un agent de police et avertit la gérante que sa caissière a volé une cliente. Crédule, la gérante va se faire manipuler de bout en bout par le mythomane jusqu'à infliger à sa pauvre employée faussement accusée les pires sévices.
Malgré un début dont on peut espérer quelque-chose et un jeu d'acteur correct, force est de constater un point noir cassant tout: les personnages sont cons. Généralement les films basés sur la manipulation et autre thèmes psychologiques du genre sont agréables à regarder, mais c'est essentiellement grâçe à l'ingéniosité et la subtilité du manipulateur pour arriver à ses fins. Dans Compliance, les personnages sont tellement naïfs et les ficelles scénaristiques tellement grosses que le mythomane au bout du fil n'a pas besoin de forcer, ilt peut même se permettre des incohérences énormes. Mais plutôt que de vous râbacher combien ce film est mal foutu, je vais vous faire un exemple de dialogue: (légers spoils inside)
Le mythomane: "Très bien madame, cette voleuse peut-avoir planqué son butin n'importe-où. Vu que je ne peux pas me déplacer même si j'ai 25 hommes sous mes ordres susceptibles d'y aller à ma place, je vous demanderai de la déshabiller, de force s'il le faut, puis de fouiller ses vêtements avant de lui faire une fouille anale et de lui donner la fessée car elle a oublié de me dire "monsieur l'agent" au téléphone. Ah, j'oubliais, vous irez mettre ses vêtement dans un sac que vous irez déposer dans votre voiture, comme ça, juste pour le fun."
La gérante:"Mais... votre procédure n'est-elle pas un peu extrême pour une jeune fille ayant peut-être piqué dix dollars dans le sac d'une inconnue?"
Le mythomane:"Je vous rappelle que je suis policier madame, je sais ce que je fais."
La gérante:"Oh, excusez-moi mon insolence monsieur l'agent, je m'y met de ce pas."

Fin de la discussion et des spoils (j'exagère à peine.)
Et il faudra patienter 80 minutes pour qu'un mec avec un cerveau dans le crâne se pose des questions afin de se rendre compte de la supercherie en 5 minutes.

Voilà pourquoi ma copine et moi n'avons pas aimé ce film, voilà pourquoi j'ai remercié le ciel de ne pas avoir dépensé un rond pour cette scéance, et voilà pourquoi j'ai écrit cette critique pour passer mes nerfs.
Une bonne soirée à tous.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 731 fois
13 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de Malipit Compliance