Bande-annonce
Affiche De rouille et d'os

De rouille et d'os

(2012)
12345678910
Quand ?
6.8 10 11042 338
  1. 55
  2. 95
  3. 211
  4. 480
  5. 964
  6. 2011
  7. 3550
  8. 2717
  9. 792
  10. 167
  • 11K
  • 630
  • 2.1K
Voir ce film

Ça commence dans le Nord. Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C'est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Là-bas, c'est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s'occupe du...

PostsDe rouille et d'os

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Match des critiques : les meilleurs avis De rouille et d'os
VS
La vie, autrement..

Une boîte de nuit dans le bruit et la fureur, bagarre pour une "princesse déguisée en pute" qui a eu envie de se donner des sensations : "j'aimais séduire les hommes et les exciter" : elle est cliente il est videur et la raccompagne en voiture après son agression. Deux êtres qui n'avaient rien en commun et que les aléas de la vie vont rapprocher : deux paumés qui ont chacun un combat à mener, elle ex-dresseuse d'orques désormais en fauteuil roulant, lui qui extériorise sa violence dans des...

145 36
L'accent belge et la larme américaine

De rouille et d'os est à mi-chemin entre le réalisme social à la française et le film triomphaliste américain : un mélange bizarre et amer, qui laisse un peu pantois et sur cette cruelle déception : non, Jacques Audiard, malgré son illustre patronyme, ne représente pas vraiment la survivance d'un hypothétique cinéma français de qualité (les nostalgiques me comprendront). Ca s'annonçait pourtant très bien. Tout d'abord, fait rarissime pour un film français ; ça parle de gens pauvres. Mis à... Lire la critique de De rouille et d'os

62 15
 

Critiques : avis d'internautes (338)

De rouille et d'os
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Il dérouille, éros

Autant dire qu’avant de m’y mettre, j’avais le cul entre deux chaises (roulantes). Sur l’étagère "à priori berk": un pitch improbable, Marion Cotillard dompteuse d’orques infirme (infirme, on est d’accord: je parle du mammifère Marion, pas du mammifère marin) et des images vues dans la bande-annonce dignes d’une pub pour cet établissement bancaire qui, c’est bien connu, ne fait pas de la banque... Lire la critique de De rouille et d'os

56 7
Avatar guyness
6
guyness ·
Critique de De rouille et d'os par Maggou

Je partais sur un 'a priori' défavorable : je supporte difficilement les prestations de la môme Cotillard et le bruit que l'on a fait autour du film m'incitait à l'éviter (contre promotion !). Et puis, depuis quelques temps, avec le boulot, je ne vais plus trop au cinéma et j'ai tendance à privilégier les films "légers" ou qui m'envoient en l'air, pardon, dans l'espace... Mais je l'ai quand même... Lire la critique de De rouille et d'os

3 1
Avatar Maggou
7
Maggou ·
Découverte
Critique de De rouille et d'os par Kalimera

Bon d'accord, je suis à la traîne, cette critique à trois bonnes années de retard. Mais que voulez-vous, je suis du genre à freiner des quatre pattes quand on m'assène avec vigueur et constance une promotion filmique qu'il ne faut en aucun cas manquer sous peine de passer pour une pôvre fille. Mais voilà c'est enfin fait, j'ai vu "De rouille et d'os". C'est bien filmé, le grand con est... Lire l'avis à propos de De rouille et d'os

18 10
Avatar Kalimera
7
Kalimera ·
Pas de pieds, pas nager !

Il est bon Jacques Audiard, le bien digne fils de papa. Papa c’était les dialogues, quels dialogues ! Fiston lui, tient la caméra, et de fort belle manière. Pourtant, il y a bien un décalage entre les deux, si papa faisait souvent rire, même s’il était souvent grinçant, fiston lui n’invite pas du tout à la gaudriole, ces films auraient même plutôt tendance à jouer les tue-l’amour. Franchement,... Lire l'avis à propos de De rouille et d'os

20 8
Avatar Jambalaya
7
Jambalaya ·
Un bon film, oui mais...

Dans la lignée de « Sur mes lèvres », Audiard nous raconte une histoire d'amour où se croisent le handicap, la solitude et la violence. Une rencontre entre deux exclus interprétés par Marion Cotillard et Matthias Schoenaerts accompagnés par Corinne Masiero (remarquée en début d'année dans Louise Wimmer). Ils campent des personnages attachants, meurtris par la vie et prêts à se battre. De beaux... Lire la critique de De rouille et d'os

22 4
Avatar Al_
7
Al_ ·
Toutes les critiques du film De rouille et d'os (338)
Casting : acteurs principauxDe rouille et d'os
Casting complet du film De rouille et d'os
Bande-annonce
De rouille et d'os
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce film De rouille et d'os
Plus d'actualité