Laurent Romejko, climatologue et gériatre de niveau 6 ! (un petit cumulard)

Avis sur Donjons & Dragons

Avatar Camden
Critique publiée par le

Bon, puisque je suis apparemment le seul dans la catégorie "J'aime", je me dévoue :D

Remettons les choses dans leur contexte pour commencer.

J'ai 12 ans, je ne connais pas encore vraiment les jeux de rôles mais je passe ma vie à jouer à Baldur's Gate (en gros, ça s'enclenche). Lorsque je reviens du collège, je mets spontanément M6 à la télé et il y a Loïs et Clark qui passe (ou Charmed des fois, aussi).

J'ai donc des circonstances atténuantes. Rangez fourches et vos torches maintenant que je commence ma critique !

Donjons et Dragons donc. Je l'ai vu la semaine de sa sortie.

Justin Whalin est le héros, je le connais puisqu'il joue Jimmy Olsen dans Loïs et Clark. Je trouve qu'il a la classe à l'époque, sans doute le côté gentil garçon à la Laurent Romejko.

Jeremy Irons ne m'énerve pas encore (le rejet total pour moi, c'est à partir d'Eragon) et son sous-fifre est certes bizarre, avec des lèvres bleues, mais comme j'ai vu Starmania en spectacle quelques mois avant, je fais abstraction.

Je ne le sais pas encore mais Freud a dit beaucoup de choses sur le refoulement de la souffrance. Ainsi, j'ai totalement oublié, quelques heures après la séance, la présence dans le film d'un frère Wayans énervant et de l'elfe en carton (en fait, je crois que toutes les héroïnes sont infectes, mais je ne me souviens pas très bien).

Passons au (un peu) positif qui justifiera (un peu) la note :
- La scène du labyrinthe, franchement réussie (enfin... le décor...).
- Même si l'univers n'est pas du tout fidèle au matériau d'origine on peut quasiment écrire une fiche de perso D&D pour chaque personnage (y a le sort Enchevêtrement quoi !).
- Les effets spéciaux ne sont pas catastrophiques (pour l'époque) même s'ils sont objectivement dans le bas du panier (ou dans le haut, si vous prenez Charmed comme référence). Par contre, les sabres laser dans un monde de fantasy, plus jamais ça !
- Comparativement au deuxième épisode, c'est plutôt bien réalisé. Ça, je ne l'ai su que plus tard...

Ô rage, que les dieux du cinéma me pardonnent ! La nostalgie parle à ma place, attachez-la (vous pouvez par exemple lui jeter un sort d'Enchevêtrement) !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 505 fois
18 apprécient · 1 n'apprécie pas

Camden a ajouté ce film à 5 listes Donjons & Dragons

Autres actions de Camden Donjons & Dragons