Bande-annonce
Affiche Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Eternal Sunshine of the Spotless Mind

(2004)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 99
  2. 114
  3. 273
  4. 564
  5. 1196
  6. 2948
  7. 7917
  8. 12326
  9. 8105
  10. 3694
  • 37K
  • 4.9K
  • 6K
Voir ce film

Joel et Clémentine effacent les souvenirs qu'ils ont de l'autre. Au fur et à mesure que ses souvenirs s'envolent, il redécouvre son amour pour elle.

Match des critiques : les meilleurs avis Eternal Sunshine of the Spotless Mind
VS
Un petit bijou de vie plein de poésie...

Jim Carrey prouve une fois de plus qu'il n'est pas qu'un trublion. C'est surtout un immense acteur avec une palette d'émotions immense. Kate Winslet, elle, livre ici une de ses plus belles partitions dans le rôle d'une petite minette amoureuse et joviale mais profondément absente. Bouleversante. L'histoire de deux êtres qui se rencontrent et s'aiment dès les premiers instants, alors que tout les oppose aux premiers abords. Ils vont apprendre à se découvrir, à se compléter, à combler un vide...

114 11
Inconscients !

J'avais déjà vu Eternal sunshine of the spotless mind (c'est la dernière fois que j'écris le titre en entier) il y a quelques années, mais là j'avais envie de voir un film déprimant, avec un brin de romance, alors celui-ci m'est revenu à l'esprit. Eternal sunshine c'est, notamment, le film romantique avec Jim Carrey, en personnage limite dépressif. Paradoxalement, son aigreur m'amuse là aussi. "Sand is overrated, it's just small rocks". C'est aussi parce qu'il y a du vrai dans ce... Lire l'avis à propos de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

14 8

PostsEternal Sunshine of the Spotless Mind

 

Critiques : avis d'internautes (350)

Eternal Sunshine of the Spotless Mind
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Rêvera bien, qui rêvera le dernier

(NO SPOILER) Ce film est magnifique. Mélange des genres romantiques à celui de la science fiction, notre Michel Gondry national nous offre un film sans pareille par l'originalité de son scénario qui sera d'ailleurs oscarisé en 2004. Une histoire d'amour banale entre un Jim Carrey émouvant (le croire bon acteur que dans des comédies serait une grosse faute de jugement) et une Kate Winslet... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

5
Avatar Nathan56
10
Nathan56 ·
Découverte
La Prochaine fois je viserai le coeur

Ca tient à si peu de choses, en fait. Un drap qui se soulève, le bruit de pieds nus qui claquent sur le sol, une mèche de cheveux égarée sur une serviette, un haut de pyjama qui traîne, ou encore un texto matinal qui embellit toute la journée à venir lorsqu'on est éloignés. Tes affaires, c'était un trésor perpétuel, ça me donnait envie de vivre. Avec toi, prendre un bain dans un évier... Lire l'avis à propos de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

124 26
Avatar Fritz_the_Cat
9
Fritz_the_Cat ·
Please ! Let me keep this memory ! Just this one...

A l’occasion de cette critique (la centième!), je ne me lancerai pas dans la tâche d’énumérer quelles sont les qualités de ce film, mais plutôt d'expliquer pourquoi il est important pour moi. En effet, j’ai envie de parler de ce que ce film m’inspire, car il m’inspire beaucoup de choses, peut-être plus que n’importe quel autre film que j’ai vu. Puisque je me laisse aller sans aucune contrainte,... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

98 36
Avatar GagReathle
10
GagReathle ·
Un dénoué nommé désir

Qui n’a pas rêvé un jour de pouvoir, sans conséquence, mettre un temps sa conscience en veille prolongée ? De cesser de penser, pour endormir cette lancinante torture en période de tourments, et se libérer, comme par le sommeil, des démons qui nous assaillent ? Qui n’a pas vécu ces secondes suspendues de l’éveil, où l’on est encore captif de la tendre inconscience de la nuit, avant que... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

69 5
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
My funny Clémentine (contient d'une certaine manière un spoil de fin!)

Ma Clémentine, Soleil éternel de mon esprit immaculé, de mon cœur lessivé, et de mon âme séchée par les rayons brûlants des souvenirs qui restent de toi, de nous, de ce qui fut, de ce qui pourrait être, de ce qui sera. Combien de fois t'ai-je rencontré? Dans combien d'incarnation? Combien de fois reviendras tu encore vers moi? C'est comme une ronde à nous tout seul où je crois changer de... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

84
Avatar Samu-L
9
Samu-L ·
Toutes les critiques du film Eternal Sunshine of the Spotless Mind (350)
Casting : acteurs principauxEternal Sunshine of the Spotless Mind
Casting complet du film Eternal Sunshine of the Spotless Mind
Bande-annonce
Eternal Sunshine of the Spotless Mind
Vous pourriez également aimer...