Bande-annonce
Affiche Il était une fois en Amérique

Il était une fois en Amérique

(1984)

Once Upon a Time in America

12345678910
Quand ?
8.5
  1. 19
  2. 17
  3. 29
  4. 88
  5. 196
  6. 555
  7. 1739
  8. 3701
  9. 3708
  10. 2614
  • 13K
  • 1.7K
  • 5.5K
Voir ce film

Max et Noodles, deux truands liés par un pacte d'éternelle amitié, débutent des trafics dans un ghetto de New York mais leurs chemins vont se séparer.

Match des critiques : les meilleurs avis Il était une fois en Amérique
VS
Intemporel testament mélancolique

Ultime oeuvre de Sergio Leone, son testament dont il consacra douze années de sa vie, notamment pour préparer le scénario adapté du livre "The Hoods" de Harry Grey. Il nous fait suivre le destin de Noodle sur trois époques différentes, régulièrement lié à trois amis dont Max et un amour pour Deborah qu'il a rencontre lors de sa jeunesse. Ultime testament qui fut pourtant massacré à sa sortie, notamment par les producteurs américains (il n'y a qu'en France où le montage de Leone sera...

94 36
Go on, you're mother is calling you, Noodles

L'Amérique de 1968 est décadente par rapport à celle des années 30, curieusement: alors qu'un historien vous affirmera que les années Roosevelt étaient celles de la crise économique, et les années Reagan celles de la victoire sur l'URSS, le cinéaste Leone vous répond que les années 30 étaient belles, et qu'en 1968 il n'y a plus que des brigands dans les rues, des bandes blanches et noires. La décadence est donc morale, mais aussi architecturale. Dans les années 30, même le bar des pauvres a... Lire la critique de Il était une fois en Amérique

2 2
 

Critiques : avis d'internautes (160)

Il était une fois en Amérique
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
“I like the stink of the streets. It makes me feel good”.

La dernière image du film, le sourire de Noodles sur qui l’opium commence à faire son effet, est absolument déchirante. Au bout de 3h40 d’un film qui visite 60 ans de la vie d’un homme, le spectateur est dévasté par cette conclusion qui dit tout. L’incapacité du personnage à prendre la mesure de ce que fut sa vie, volée et ratée, la nécessité de s’affranchir du réel et surtout du présent pour... Lire la critique de Il était une fois en Amérique

92 11
Avatar Sergent Pepper
10
Sergent Pepper ·
il était une fois , un monument est né ...

Techniquement parlant, « Il était une fois en Amérique » se présente comme une apothéose de virtuosité atteignant les sommets du septième art . Rapidement, Leone va bouleverser le code narratif habituel avec par exemple cette séquence d'anthologie où 22 sonneries de téléphone vont relier plusieurs scènes et plusieurs époques entre elles. « Il était une fois en Amérique », une exploration... Lire la critique de Il était une fois en Amérique

71 7
Avatar Charlotte-Bad
10
Charlotte-Bad ·
La nostalgie du temps.

Après de longue années à nous pondre des westerns d'une qualité exceptionnelle. Sergio Leone accouche d'un derniers bébé plutôt surprenant,dans la forme. On assiste dès le départ à quelque chose de très Léonesque en mettant en scène deux personnes de la mafia,recherchant un certain Noodles.Leone ne voulant toujours pas lâcher l'esprit du western. Plonger en plein New-york,le réal joue avec la... Lire l'avis à propos de Il était une fois en Amérique

3 4
Avatar Ashitaka-Joe
7
Ashitaka-Joe ·
Découverte
Brumes et Pluies

Le temps passe. Facilement, il se confond et perd sa structure. Les souvenirs, regrets et joies se mélangent et forment un dédale infini. Les époques se recoupent, se font écho. Elles s'entrelacent pour mieux retracer la vie de Noodles. Derrière un nuage de fumée, les pavés froids de New York écoulent péniblement les gouttes de sang qui tapissent leur surface. Ou peut-être... Lire l'avis à propos de Il était une fois en Amérique

56 14
Avatar Black_Key
10
Black_Key ·
Sergio Leone + Ennio Morricone = chef-d'œuvre

Le dernier volet de la trilogie "Il était une fois..." est juste un chef-d'œuvre. Un film de près de 4h où l'on suit une petite bande de truands juifs soudée par une forte amitié. Noodles (Robert De Niro) et Max (James Woods), les piliers du groupe, forment un duo extraordinaire. La réalisation de génie de Sergio Leone nous fait naviguer dans une bonne moitié du XXème siècle (entre 1922 et 1968)... Lire l'avis à propos de Il était une fois en Amérique

29 5
Avatar Vincent_Ruozzi
10
Vincent_Ruozzi ·
Toutes les critiques du film Il était une fois en Amérique (160)
Casting : acteurs principauxIl était une fois en Amérique
Casting complet du film Il était une fois en Amérique
Bande-annonce
Il était une fois en Amérique
Vous pourriez également aimer...