Que de mollesse et que d'implications. On s'ennuie ferme.

Avis sur Into the Abyss

Avatar IcingSugar
Critique publiée par le

Je pense que ce genre de film est toujours compliqué à noter mais je vais quand même expliquer pourquoi j'ai mis un 3 étoiles à ce documentaire.

Ici Herzog s'est intéressé au cas de jeunes gens ayant commis des crimes et surtout au cas d'un jeune homme qui attendait dans le couloir de la mort (son exécution était prévue en 2010). Les premières images montrent des vidéos d'archive prisent par la police sur le lieu du crime (et sur d'autres par la suite, mais de façon moins précise), ce qui est très intéressant car vous pouvez imaginer aisément comment les choses se sont passées et l'horreur du crime.
Si l'idée est noble, Herzog ne cache pas son rejet de la peine capitale et la grande majorité du film m'a assez gonflé, car j'ai eu la sensation qu'il victimisait plutôt les criminels que les familles des victimes. Certes on y voit des membres en deuil exprimer leur chagrin. Mais voilà, les meurtriers ont droit à la complainte divine : Dieu est évidemment de la partie, on a droit à la caricature de la famille dans le besoin dont le père est un gars qui passe son temps à faire de la prison, la mère élevait seule ses enfants et EN PLUS, elle était atteinte de handicap et donc pour le coup, je vais aussi mettre mon grain de sel. Ce genre d'éléments ne me fait ni chaud ni froid et ne me donne pas du tout envie de victimiser ces jeunes là. Moi je pense surtout à la nana qui s'est faite refroidir pour une bagnole. Ça me dégoute. Et puis Dieu... Bref, on nage en pleine mauvaise caricature du Red Neck, seulement, ce n'est pas de la fiction, c'est la réalité et ça fout les boules.

A part cette implication de l'auteur, j'ai trouvé que l'intervieweur était d'une mollesse abominable et que ses questions, si elles touchent au début, finissent par s'égarer complètement et n'ont attrait que de bien loin au sujet principal. On suit avec ennui les interlocuteurs se dépatouillant tant bien que mal avec leurs mots. Navrant.

Finalement le sujet était intéressant mais le traitement est laborieux et ennuyeux. Dans le genre, j'ai préféré et de loin de documentaire lié à Michael Peterson, personnage public accusé du meurtre de sa femme, mais où de gros doutes subsistent jusqu'au bout... et encore aujourd'hui.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 249 fois
3 apprécient · 6 n'apprécient pas

IcingSugar a ajouté ce documentaire à 3 listes Into the Abyss

Autres actions de IcingSugar Into the Abyss