Bande-annonce
Affiche Le Charme discret de la bourgeoisie

Le Charme discret de la bourgeoisie

(1972)
12345678910
Quand ?
7.5 10 1006 20
  1. 6
  2. 7
  3. 8
  4. 18
  5. 56
  6. 113
  7. 265
  8. 316
  9. 160
  10. 57
  • 1K
  • 74
  • 675
Voir ce film

Un dîner entre les Thévenot et les Sénéchal sera sans cesse repoussé pour des raisons tout aussi absurdes les unes que les autres.

Match des critiques : les meilleurs avis Le Charme discret de la bourgeoisie
VS
Avatar Guillaume Rouleau
8
Qui est cynique? Les bourgeois ou Bunuel?

Un des sommets de la dernière période -française- de la carrière de Luis Bunuel. Même au bout de 40 ans le film n'a pas perdu de sa force corrosive. Dénonciation tragi-comique de l'hypocrisie du monde bourgeois, Bunuel met en scène un intelligent ballet entre scènes réalistes au bord de l'absurde et incursions dans le monde du rêve, dont on ne se demande toujours s'il s'agit de la réalité ou pas. Certaines situations restent gravés en mémoire: l'échappée "crapuleuse" de Stéphane Audran et...

13
Avatar Vohajus leBejaune
4
Vohajus leBejaune
Suivant

Avec "le Fantôme de la Liberté", l'un des rares films de Bunuel à me laisser totalement pantois, même avec l'aide de plusieurs analyses filmiques. Je n'arrive pas à déceler l'intérêt qu'il peut avoir pour une simple raison: les ficelles sont usées par un cinéaste dont on a fait le tour depuis bien longtemps (je parle ici de son second cycle). Ici tout me semble neutre et sans inspiration, sans réel lien qui pourrait unifier le film sans en faire une suite de sketchs pseudo-surréaliste, à... Lire l'avis à propos de Le Charme discret de la bourgeoisie

3 1

Critiques : avis d'internautes (20)

Le Charme discret de la bourgeoisie
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le colonel fume des joints pendant que l'évèque jardine...

Le charme discret de la bourgeoisie est, pour de nombreuses raisons, un petit bijou, un point d'équilibre entre absurde et drôlerie, vacillant sans cesse entre critique intelligente et peinture surréaliste, entre scène très terre-à-terre et envolée onirique, entre une (tentative de) bonne bouffe et une mort qui ne cesse de rôder. Les personnages, pour lesquels nous n'auront à aucun moment une... Lire l'avis à propos de Le Charme discret de la bourgeoisie

34 2
Avatar guyness
8
guyness ·
Le charme discret d'un film de Bunuel se moquant de la bourgeoisie.

Encore un excellent Bunuel, après avoir vu récemment "Belle de Jour" (1967), très bon aussi, j'ai vu hier soir "le charme discret de la bourgeoisie" ; le film est charmant, sûr et certain. Mais la bourgeoisie ne brille pas particulièrement par son charme discret ou sa discrétion charmante. La bourgeoisie est taillée en pièces, la bourgeoisie est une classe sociale déprimante, méprisante (les... Lire la critique de Le Charme discret de la bourgeoisie

11 1
Avatar Errol 'Gardner
8
Errol 'Gardner ·
Chabrolisme

Ce Charme discret, avec la courtoisie exaspérante de ses protagonistes et leur dîner impossible (en écho à L’Ange Exterminateur), est l’un des longs les plus déconcertants mais aussi les plus crus de Luis Bunuel. Il montre des personnages évoluant dans un monde fermé (l’extérieur n’existe pas) et une boucle sans fin. Six bourgeois, trois hommes et trois femmes, empereurs de la phrase creuse et... Lire la critique de Le Charme discret de la bourgeoisie

4
Avatar Zogarok
7
Zogarok ·
Brillant !

Avec l'expérience (tant de films vus depuis 1972 !), je suis moins bluffé par la forme (une déviation du surréalisme, mis en forme dans la France des années 70) et sans doute plus par la critique brillante des moeurs : Luis Buñuel filme, derrière un jeu de coq à l'âne qui transcende toute représentation figée de la bourgeoisie française des années 70, la frustration universelle du désir (ce... Lire la critique de Le Charme discret de la bourgeoisie

1
Avatar Eric Debarnot
8
Eric Debarnot ·
Découverte
Critique de Le Charme discret de la bourgeoisie par FrankyFockers

Sorti sur les écrans en 1972, Le Charme discret de la bourgeoisie se situe en plein milieu de la période française de Bunuel, sa dernière et aussi l'une de ses plus intéressantes. L'âge n'a jamais été le signe d'un quelconque assagissement, ses derniers films étant tout aussi virulents et violents que ses premiers manifestes Un Chien andalou ou L'Age d'or. L'idée de départ du Charme discret de... Lire l'avis à propos de Le Charme discret de la bourgeoisie

10
Avatar FrankyFockers
10
FrankyFockers ·
Toutes les critiques du film Le Charme discret de la bourgeoisie (20)
Casting : acteurs principauxLe Charme discret de la bourgeoisie
Casting complet du film Le Charme discret de la bourgeoisie
Bande-annonce
Le Charme discret de la bourgeoisie
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce film Le Charme discret de la bourgeoisie
Plus d'actualité