Avis sur

Le Guépard

Avatar alXR1G
Critique publiée par le

La majesté d'Alain Delon suffit à donner au film la moyenne.

A part ça, la beauté de Claudia Cardinale fait monter la note à 7.

Et sinon? Les paysages de Sicile divinement filmés par Visconti nous feraient transpirer par -10°C, la magie des belles pierres envoute et le soleil d'Italie donne le tournis. Spectateur, on aurait envie d'y être acteur, donner la réplique à Burt Lancaster et marcher pieds nus à l'ombre salvatrice d'un olivier.

Chef d'oeuvre issu du livre de Lampedusa, c'est le basculement de l'antique société rurale établie, avec ses aristocrates et ses paysans, à une société moderne plus républicaine qui est disséquée. Et c'est cette évolution, pressentie par le Prince Salina (Lancaster), qui l'incite à sauvegarder ses intérêts, mis en péril par la révolution Garibaldienne qui s'annonce, en approuvant les fiancailles de son neveu avec une parvenue, la captivante Anjelica, fille adorée du maire du village frâichement élu, où la famille de Salina a sa résidence estivale.

Enfin, chaque personnage de cette fresque familiale est dépeint en fonction du contexte politique du moment. Chacun d'eux se révèle à soi même sous le jour nouveau de ces chamboulements politiques. Ainsi, le Prince, intellectuel hautain et orgueilleux, est bien trop lucide pour s'opposer au déclin de l'aristocratie auquel il assiste, nonchalant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 204 fois
6 apprécient

Autres actions de alXR1G Le Guépard