Pure.Cyberpunk.Hatred.

Avis sur Tetsuo

Avatar Raoh
Critique publiée par le

Le personnage de Tetsuo d'Akira a du vraisemblablement marquer Tsukamoto pour qu'il s'en inspire autant pour son premier long métrage, et ce n'est pas pour me déplaire vu que j'adore cette "saga" sci-fi, qu'elle soit animée ou sur papier.
Ici, même délire, un homme se transforme peu à peu en monstre de sang et de metal, avec la folie qui va avec. Sauf que contrairement à l'œuvre d'Otomo, tout est plus viscéral dans Tetsuo.
En effet, on a souvent l'impression d'être "dans" ce monstre et de ressentir sa transformation tout en partageant ses visions cauchemardesques.

Inutile d'en dire des tonnes sur l'expérience visuelle et sonore qui est, pour moi, le principal intérêt du film : le noir et blanc en même temps glacé et brûlant, la BO indus martiale/noisy, les phases de stop motion et autres superpositions, les flashs visuels quasi-subliminaux, la camera qui exprime toute sa rage par des plans variés, nerveux, sans jamais nous donner l'envie de vomir (comme d'habitude avec ce réalisateur)... Chaque plan, chaque scène a bénéficié d'un soin particulier pour nous faire ressentir toutes sortes d'émotions primaires, sans pour autant donner un fil conducteur au film, car il n'y en a pas vraiment, si ce n'est la transformation progressive du personnage vers un final éclatant. Tout est parfaitement calibré, on ne voit pas l'heure passer... On en redemanderait presque !

Avant-garde, marquant et définitivement culte, Tetsuo est vraiment un film à voir au moins une fois dans sa vie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 265 fois
12 apprécient

Raoh a ajouté ce film à 3 listes Tetsuo

Autres actions de Raoh Tetsuo