On s'fait une toile ?

Avis sur The Amazing Spider-Man

Avatar fraise_magique
Critique publiée par le

"Non mais c'est n'importe quoi ! franchement le réalisateur n'a rien compris à l'histoire de Spiderman !!!"
Sous-entendu : "moi, blogueur de l'espace, expert en Peter Parker et titulaire d'un doctorat en spidermanologie, je sais de quoi je parle, et pas la centaine de personnes qui ont travaillé sur ce film".
Des fois sur sens critique, on se croirait à télérama, c'est la compèt de celui qui aura la plus longue. (Sauf qu'eux sont payés pour ça).

Si ce film avait adopté le même angle de vue que celui de Sam Raimi, ça n'aurait pas été un reboot mais une copie. Donc oui, Spiderman est ici beaucoup plus réaliste, peu de moments vraiment héroïques, il rentre chez lui tout défoncé de partout après une dure nuit de lutte contre le crime, il se ballade avec un sac à dos (ben oui, ses fringues faut bien qu'il les mette quelque part), il téléphone dans la rue avec son portable, vanne ses adversaires, joue au casse brique en les attendant... et ses pouvoirs sont moins sophistiqués.
Il est plus normal quoi, en somme c'est un peu le "François Hollande" du Spiderman.
J'ai beaucoup aimé aussi qu'il enlève assez souvent son masque. Dans cette version l'entité spiderman n'est là que pour justifier un anonymat nécéssaire, c'est bien Peter Parker qui fait le boulot et saute d'immeuble en immeuble. La scène du pont montre d'ailleurs à quel point il veut garder son humanité aux yeux des gens et n'est pas une bête de foire.

L'histoire est intrigante, que ce soit côté Peter Parker ou Spiderman, et les enchaînements entre les deux se font très bien, redonnant à chaque fois du rythme et de la tension narrative. Ses parents font cette fois-ci partie du pitch ce qui est prometteur.
Pas de scène d'action d'une demie-heure mais des combats très justes et des plans de caméra adorables quand il est suspendu au bout du fil.
Emma Stone en Gwen Stacy joue EXACTEMENT le même rôle que les 4 autres films que j'ai vu avec elle (Supergrave, Easy A, Zombieland, Crazy stupid love). Relou ? non, car au final, je ne me lasse pas de cet humour à froid, de cette intelligence et de ce joli minoi.

Quelques passages "c'est la lose" quand même :
- la B.O qui est inexistante (j'ai eu plusieurs fois la mélodie de Danny Elfman qui m'est venue en tête).
- la mort de l'oncle Ben façon "ça c'est fait" en cochant une liste.
- le méchant qui laisse une vidéo détaillée de son plan diabolique ainsi qu'un croquis bien entouré du lieu de son futur méfait.

Ah,et comme toujours chez Marvel, ne partez pas avant la fin du générique...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1330 fois
57 apprécient · 13 n'apprécient pas

Autres actions de fraise_magique The Amazing Spider-Man